Bolivie : que faire à La Paz, Sucre et Potosi ?

Au début de notre voyage en Bolivie, l’idée de visiter plusieurs « grandes » villes des Andes ne nous emballait pas plus que ça. Au final, c’est avec plaisir que nous avons découvert La Paz, Sucre et Potosi ainsi que leur lot d’activités pour chacune d’elles. Après la découverte de d’Isla del Sol sur le lac Titicaca, petite rétrospective sur ce qu’on peut faire et voir dans les grandes villes de Bolivie. C’est parti ! 

La Paz, Sucre et Potosi en Bolivie

LA PAZ

Capitale administrative perchée à plus de 3600 mètres d’altitude, La Paz compte près d’un million d’habitants. La ville en elle-même n’est franchement pas très jolie… mais, ce n’est pas pour son architecture que l’on s’y arrête (d’ailleurs, pour quoi s’y arrête-t-on exactement ?). Et oui, vous l’aurez compris, cette ville des Andes n’a pas franchement conquis nos cœurs. Plus encore, jamais au grand jamais nous ne voudrions y vivre. Néanmoins, on y a tout de même fait quelques découvertes plutôt sympas qui ont égayé notre passage dans cette cité au sommet du monde.

Que faire à La Paz ?

1. Aller au marché des sorcières (Mercado de las Brujas)

Cette visite, quoiqu’un peu folklorique mérite un détour d’une petite heure, pas plus. Le marché des sorcières de La Paz propose aux touristes des articles complètement déjantés dédiés aux arts divinatoires : crapaud en bocal, fœtus de lamas séchés (dé-geu’), plumes d’oiseaux inconnus aux bataillons… bref, tout un tas d’articles plus étranges les uns que les autres. Nous, on s’est seulement contenté d’acheter des écharpes en laine de lamas ; on les a mise durant toute la fin de notre séjour en Bolivie et au Chili !

2. Prendre le téléférique

Afin de désenclaver les petits quartiers populaires des hauteurs de La Paz, la municipalité a installé de nombreuses lignes de téléférique, à l’instar des stations de ski. C’est une expérience à part entière que d’emprunter ce moyen de transport assez inédit. Au sommet, la vue est assez incroyable, tant sur la ville que sur les montagnes environnantes. Bref, une belle attraction à quelques Bolivianos seulement. Lors d’un tour du monde sans grands moyens, nous on prend avec grand plaisir !

La Paz en Bolivie
Les constructions à La Paz ne sont globalement pas très sexy...
Vue sur La Paz Bolivie
Grâce au téléférique, on peut avoir une vue imprenable sur toute la ville de La Paz

3. Se rendre à la Plaza San Francisco

S’il y a bien un lieu où l’architecture n’est pas chaotique, c’est au niveau de la Plaza San Francisco. L’église surplombant le lieu est chouette, et surtout, nous avons profité d’être dans le coin pour acheter quelques douceurs pour le goûter au Mercado Lanza attenant la place.

4. Nourrir les pigeons à la Plaza Murillo

Autre lieu dont l’architecture ne pique pas les yeux ; la plaza Murillo et ses pigeons à gogo. Il n’y a rien à faire ici à proprement parler, mais essayez tout de même d’y passer si vous le pouvez.

Plaza Murillo La Paz
Les pigeons de la Plaza Murillo

5. Manger une fondue

Est-ce vraiment un incontournable ? Pas vraiment… mais on en avait tellement envie! Bienvenue à Swissfondue, les spécialistes de la fondue et de la raclette. Ce restaurant est naturellement situé dans le quartier branché de Sopocachi. L’air de la montagne nous a définitivement donnés de grandes envies de fromage : on a été servi !

Activité en dehors de la ville (à réserver au niveau de la calle Sagarnaga) :

6. Dévaler la Death Road en vélo

C’est accompagné de deux amis que nous avons parcouru la Bolivie. Comme ces derniers avaient un jour de plus que nous à La Paz avant de prendre leur avion retour, ils en ont profité pour faire la « Death Road » (Ruta de la Muerte) : une descente vertigineuse en vélo sur une route ou bien des automobilistes ont perdu la vie (oui, c’est très sympa…). Eux en tout cas, ils ont adoré !

7. S'attaquer à l’ascension du Huayna Potosí

Autre activité possible en dehors de la ville qu’aucun de nous n’avons testée : l’ascension du Huayna Potosi, culminant à plus de 6000 mètres. Inutile de préciser qu’il faut être en bonne condition physique pour réaliser ce que nous on peut appeler « un exploit »…

Huayna Potosi en Bolivie
Le Huayna Potosi en toile de fond de la banlieu de La Paz

SUCRE

Surnommée « la ville blanche », Sucre a été notre ville coup de cœur en Bolivie, et de très loin ! Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, elle regorge de jolies choses à voir. Aussi, elle est la capitale constitutionnelle de la Bolivie. Débarqués franchement en avion depuis La Paz, nous avons décidé de prendre le temps de nous y reposer un peu (et faire quelques lessives accessoirement). Deux jours sur place qu’on a trouvé très agreables ! 

Que faire à Sucre ?

1. Flâner dans les rues

Au risque de paraître peux pertinents et super classiques, c’est probablement la chose que nous retenons le plus de Sucre. L’architecture est magnifique, travaillée, et les bâtiments sont très bien conservés et entretenus. Sucre, c’est définitivement une ville où il doit faire bon vivre en Bolivie car l’air y est respirable et les placettes arborées. Et aussi, la nourriture y est délicieuse ! 

Une église à Sucre en Bolivie
Une église à Sucre en Bolivie

2. Regarder les passants sur la Plaza 25 de Mayo

À l’instar de presque toutes les villes d’Amérique latine, Sucre possède aussi une très jolie place centrale où il fait bon de marquer l’arrêt pour y regarder la vie passer (#apprentispetitsvieux).

3. Faire une demi-journée de Quad

Nous sommes partis pendant plus de 3 heures faire un peu de quad dans les alentours de Sucre qui sont plutôt chouettes. En plus d’avoir un guide sympa, nous avons eu beaucoup d’explications sur les villages que nous avons traversés, sur les montagnes environnantes et sur la culture locale. Un bon bol d’air que nous n’avons pas regretté à un seul instant !

Quad à Sucre Bolivie
L'excursion en quad dans des paysages typiques de la région

4. Aller faire un tour au Mercado central

Nous y sommes allés sur l’heure de midi après notre session de quad pour y déguster un bon jus de fruit pressé. Comme partout en Bolivie, ces derniers ne coutent 3 fois rien … et sont franchement délicieux !

Mercado Central de Sucre Bolivie
Pause jus d'orange frais au mercado central

5. Manger au Condor Cafe

Durant ces deux jours sur place, ce lieu est devenu notre QG. On y mange d’excellentes empanadas géantes ainsi que des soupes pour des prix dé-ri-soires ! En plus de la cuisine savoureuse, le lieu propose des jeux de société. Il va donc de soi que nous nous sommes jetés sur le « Risk » pour une soirée endiablée !

POTOSI

Perchée à plus de 4000 mètres d’altitude, Potosi était autrefois une cité riche et prospère, notamment grâce à l’exploitation des mines d’argent. Son architecture témoigne d’un passé glorieux, laissé aujourd’hui presque à l’abandon. De nos jours, il ne reste plus que de l’étain à extraire du « Cerro Rico », fournissant ainsi aux habitants de biens maigres revenus…

Que faire à Potosi ?

1. Visiter le centre historique

Il y a de quoi voire de beaux bâtiments dans le centre historique de Potosi. À l’instar de Sucre, l’architecture est travaillée, à la seule différence que beaucoup de monuments et de façade se trouvent dans un bien moins bon état que dans cette dernière. Dans le centre historique, nous avons d’abord commencé par visiter le couvent Santa Teresa, puis la cathédrale et sa place centrale. Enfin, nous avons fini par faire un tour à la Casa de la Moneda (là où étaient fabriquées les pièces d’argent) afin d’introduire notre journée du lendemain à la mine.

Les rues de Potosi en Bolivie
Le délabrement avancé de la ville de Potosi...
La Cathédrale de Potosi
...contraste avec les bâtiments toujours entretenus !

2. Descendre dans une mine

C’est une expérience aussi instructive que controversée, et qui nous a profondément marquée. Nous avons réservé cette matinée de visite auprès de notre guesthouse pour l’équivalent d’une douzaine d’euros. Pour plus d’informations sur le sujet, vous pouvez consulter notre article dédié juste ici. On vous parle surtout du déroulé complet de cette excursion, ainsi que de ce qu’on a pu ressentir.

Visiter une mine Potosi Bolivie
On fait moins les malins une fois à l'intérieur...

3. Se baigner dans des sources chaudes

À une vingtaine de kilomètres de Potosi se trouve «l’Ojo del Inca », une source d’eau chaude dans laquelle il est possible de se baigner. Ici, l’eau sort de la terre à plus de 25°c et aurait des propriétés curatives. Vrai ou pas, ça nous a surtout permis de fait trempette une bonne partie de l’après-midi !

L'Ojo del inca dans les environs de Potosi
Un petit bain dans un cadre pareil, ça fait rêver !...

Épingler cet article sur Pinterest

La Paz, Sucre et Potosi en Bolivie

Partager cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

ARTICLES SIMILAIRES