Cambodge : visiter le village de Kompong Khleang sur le Tonle Sap

Aujourd’hui, fini les belles pierres des temples d’Angkor et place à la découverte de la région et de ses habitants. En route pour le village de Kompong Khleang à 50 kilomètres de la touristique Siem Reap : une facette du Cambodge que nous ne connaissions pas encore et qui nous a séduit le temps d’une journée. On vous raconte cette excursion sur les bords du grand Tonle Sap à la découverte des modes de vie ruraux de ce pays authentique.

Quel village choisir pour une excursion depuis Siem Reap ?

Visiter un village flottant/sur pilotis depuis Siem Reap est un grand classique lors d’un passage dans la région. Cela permet aussi de changer un peu des nombreuses visites archéologiques et de s’imprégner de la culture cambodgienne. Vous vous êtes déjà peut-être posé la question fatidique : quel village choisir pour une excursion ? A priori, trois solutions s’offrent à vous :

  • Chong Kneas le plus proche, et le moins recommandable
  • Kompong Phluk 
  • Kompong Khleang : le plus loin, mais le moins touristique des trois

Nous concernant, on a donc privilégié l’authenticité à défaut de la proximité. Croyez-nous, faire quelques kilomètres supplémentaires vaut le coup puisque très peu de curieux s’aventurent en ce lieu, préférant la proximité des autres villages. Sachez-le, c’est cette absence de touriste (que nous sommes rappelons-le) qui rend le lieu aussi formidable et authentique !

Kompong Khleang Cambodge
On peine à distinguer l’eau de la terre à Kompong Khleang…

Le village sur pilotis de Kompong Khleang

Après près de 3 jours passés à Siem Reap à visiter les temples d’Angkor, on se met en route pour le village de Kompong Khleang, à une cinquantaine de kilomètres de là. Sur place, on découvre les rues du village, bordées par des habitations sur pilotis, ces dernières étant perchées parfois à plus de 10 mètres. La raison de ces constructions atypiques : en saison des pluies, l’eau du Tonle Sap monte parfois de plusieurs mètres, et peut ainsi inonder les maisons. Tout est donc construit bien plus haut que le niveau du sol pour s’en protéger. C’est vraiment très étonnant à voir, malgré le fait que nous n’y étions pas forcément à la bonne saison pour ce type de visite. 

En effet, l’idéal est de visiter le village à la saison des pluies quand la crue bat son plein. À la saison sèche (comme ce fut le cas pour nous), les pilotis sont apparents et ne sont pas immergés dans l’eau.  Les habitants du village quant à eux vivent pour la plupart de la vente de poissons séchés, d’élevage de crocodiles et pour d’autres, le tourisme est leur gagne-pain. 

Maisons sur pilotis au Cambodge
Le village sur pilotis de Kompong Khleang
Poissons séchés au Cambodge
Les poissons sèchent sur les chemins du village
Poissons séchés dans les rues de Kompong Khleang au Cambodge
Confection de poissons séchés
Maisons sur pilotis à la saison sèche au Cambodge
Le village asséchés
Maisons sur pilotis au Cambodge
Habitations et embarcations traditionnelles

 

Des élevages de crocodiles à domicile

Comme on vous le disait plus haut, pour subvenir à leurs besoins certaines familles élèvent des crocodiles… Chez eux, dans leur jardin ! Les enclos semblent heureusement bien solides, mais on n’aurait quand même pas été très rassuré de dormir là. Ces gros lézards sont ensuite vendus un peu partout en Asie pour le commerce de leur viande et surtout de leur peau qu’on transforme en sacs et en chaussures… On ne cache pas que ça nous a fait mal au cœur pour ces pauvres bêtes, mais c’est aussi ce qui permet de nourrir des familles entières dans cette zone du Cambodge.

Un élevage de crocodiles à Kompong Khleang
Un élevage de crocodiles

Excursion sur le Tonle Sap

Après la visite du village de Kompong Khleang, on décide de grimper à bord d’une embarcation traditionnelle pour se rendre sur le grand Tonle Sap. Quelques kilomètres plus loin, nous voilà arrivés sur une immense étendue d’eau pouvant atteindre près de 16 000 km² à la saison des pluies ! En effet, on nous indique que durant la mousson, le volume total du lac est multiplié par 70, c’est à peine croyable ! Le grand Tonle Sap est de ce fait le plus grand lac d’eau douce d’Asie du Sud-Est. Mais surtout, le paysage est franchement sublime ! Des oiseaux, le calme absolu et l’eau à perte de vue en font un lieu très insolite. Notre guide nous explique que cette biosphère abrite de nombreuses sortes de poissons, d’oiseaux, et d’autres serpents en tous genres.

On croise aussi de temps à autre durant notre balade quelques cabanes flottantes : des maisons, des épiceries, des écoles… Les locaux ici vivent pour nous d’une bien curieuse manière, et c’est étonnant à voir ! Bref, cette sortie nous a vraiment conquis !

Bateau sur le lac Tonle Sap au Cambodge
En route pour le grand Tonle Sap !
Maison sur le Tonle Sap Cambodge
Les maisons flottantes du Tonle Sap
Villages flottants Cambodge
Vue d’ensemble d’un petit village

 

Le bilan de cette journée à Kompong Khleang et sur les rives du Tonle Sap

On est vraiment ravis de cette escapade depuis Siem Reap le temps d’une journée ! Malgré un peu de route, la récompense au bout en vaut vraiment la chandelle. La balade dans le village, un déjeuner délicieux chez l’habitant, une promenade en bateau, … Nous avons tout aimé ! Les détritus dans le village nous ont tout de même alertés sur les problématiques de gestion des déchets ici au Cambodge.

Certes, les temples d’Angkor sont un must à voir, mais les villages flottants permettent aussi d’apprécier différemment la région et surtout de découvrir une autre facette de ce beau pays. À noter aussi que cette coupure nous a aussi permis de mieux apprécier les vieilles pierres le lendemain pour une nouvelle journée de visite.

 

Infos pratiques

 

Quand partir ?

Entre octobre et novembre c’est la pleine mousson. C’est donc une période idéale pour visiter Kompong Khleang et le Tonle Sap. Nous y avons été au mois de janvier : le village sur pilotis était “au sec” ce qui est a priori moins charmant. Cela étant, si tel est votre cas, ne vous privez surtout pas de cette belle visite pour autant.

Comment aller à Kompong Khleang ?

En voiture ou en tuk-tuk depuis Siem Reap ; le village se trouve à environ 50 km.

Avec quelle agence ?

Agence de voyage temples d'angkor

Comme nous souhaitions une visite guidée des temples d’Angkor et du village de Kompong Khleang, nous avons fait confiance à l’agence Routes du Cambodge durant ces 3 jours et nous avons été enchanté ! 

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles peuvent aussi vous intéresser :