La colline des moulins à Mykonos

L’île de Mykonos en Grèce n’a pas toujours très bonne presse auprès des touristes qui souhaitent découvrir la Grèce en recherchant le calme. Pourtant, il est tout à fait possible de découvrir cette île de la mer Egée loin de la foule et de la fête. Nous avons fait des choix (hébergements, restaurants) propices à la détente et loin de la vie nocturne ; on souhaite aujourd’hui vous les partager à travers cet article en espérant qu’il vous sera utile. 

Mykonos sans la foule

Avant toute chose, notez quand même que la Mykonos post-Covid que nous avons pu découvrir cet été a cassé tous les codes que nous nous étions fait de cette île grecque au préalable. Nous n’avons pas vu la fête, ni entendu la musique à fond ; les belles plages, les petits villages et leurs ruelles quant à elles étaient loin d’être bondées… parfois même désertes ! En temps normal au mois d’août, l’île compte près de 200 000 touristes chaque jour… contre un petit 60 000 lors de notre passage. Si vous vous demandez si c’est donc la bonne période pour découvrir Mykonos dans le calme, loin de la foule et du bruit : on vous répondra oui, sans hésitations !

Sur le port de Mykonos Town

Mykonos sans bruit : où dormir ? ​

Nous avons choisi de loger loin de la foule en délire et des bars en privilégiant le petit village paisible d’Ano Mera. En plus de profiter des prix plus bien plus intéressants qu’à Chora (Mykonos town), nous sommes tombés sur un petit hôtel génial à la décoration très soignée. Pour 130 € la nuit, Le Olive Mykonos Villas propose des chambres très jolies et propres, une piscine sympa et un gérant adorable. Pour être honnêtes, on a beaucoup profité du calme de l’hôtel pour s’adonner à la “farniente” durant ces quelques jours. Plus globalement pour être tranquilles, privilégiez les hôtels loin de l’ambiance nocturne fêtarde de Paradise beach et de Chora, et tout devrait bien se passer !

Le Olive Mykonos Villas à Ano Mera

Comment se déplacer à Mykonos ?

Nous n’avions pas franchement envie de fréquenter les bus bondés (bondés en tant normal, sans COVID) durant nos vacances. De plus, notre hôtel étant situé dans le village de Ano Mera au centre de l’île, la location de voiture nous est apparue comme indispensable ! Nous avons trouvé à chaque fois de la place pour nous garer sans aucun problème (gratuitement et au vieux port lorsque nous allions à Chora). Peut-être qu’en temps normal (entendez sans COVID), il est plus difficile de stationner. Pour la location d’une voiture (la moins chère qui existe, donc pas la meilleure), comptez environ 40 à 50 euros par jour. Autre option, il est possible de louer des scooters, quad et buggy, mais avec le vent qui souffle en permanence et les falaises attenantes, ça peut vite devenir dangereux…

À Chora, seuls vos pieds vous seront utiles !

Que faire à Mykonos ?

Lors de vos vacances en Grèce, vous pouvez tout à fait venir à Mykonos pour visiter, et non uniquement pour danser dans les boîtes de nuit jusqu’au petit matin et décuver sur les plages de sable blanc le lendemain… Il y a de nombreux villages pittoresques à découvrir sur l’île, des vestiges de moulins hérités du siècle dernier, de belles plages et des criques à voir, ainsi que d’innombrables sports nautiques à faire en bord de mer. Si vous aimez les sorties plus culturelles, vous pouvez par exemple faire l’excursion à Délos à la demi-journée pour voir les ruines de sites archéologiques. D’ailleurs, on consacre un article entier dédié aux activités incontournables à faire sur l’île de Mykonos si vous voulez y jeter un œil.

Où manger à Mykonos : quelques bonnes adresses

La plupart de nos dîners se sont déroulés sur la petite place d’Ano Mera qu’on nous avait par ailleurs chaudement recommandée (à côté du Monastère). Effectivement, ici l’ambiance est beaucoup plus locale ! Des familles grecques en vacances viennent dîner tandis que les enfants s’amusent sur la place. Les restaurants attenants sont tous typiques grecs, et les 3 que nous avons testés par ailleurs proposent une cuisine locale est savoureuse. 10/10 ! Cependant il y a bien d’autres adresses à découvrir sur l’île, en prenant soin parfois d’éviter celles du quartier d’Alekfandra (nous avons été très déçus de la qualité et du service.). Pour vous donner une idée, ici on est un peu comme dans le quartier latin à Paris… 

Voici donc en vrac, quelques adresses que nous avons testées durant notre séjour à Mykonos :

  • Tsaf à Ano Mera : Nous avons très bien mangé, c’est local et c’est bon. Même le cadre est sympa ! En revanche, il faut bien penser à réserver le soir, c’est toujours complet. 
  • To Steki Tou Proedrou à Ano Mera : Un restaurant simple mais bon, recommandé par le Routard. Il se trouve également sur la place centrale d’Ano Mera. 
  • Beach club de Elia : Le cadre est super chouette, face à la magnifique plage de sable fin d’Elia. On a beaucoup aimé. Les salades sont vraiment raffinées ! 
  • Les Giros à Chora : Vous ne pouvez pas repartir de Mykonos sans avoir goûté au Gyros, l’équivalent des Kebabs sauce Tzatziki (ou Grec suivant le nom que vous lui donnez). Pour 3,50 €, vous aurez largement de quoi vous remplir le ventre pour un snack à midi…
  • Paprika à Ano Mera : On est clairement sur de la junk Food (pizza, Gyros, frites…) mais version qualité. Pour un midi rapide, c’est très bien ! 
Le cadre pour se restaurer est souvent très chouette !

Notre avis sur Mykonos​

Il y a quelques années, jamais nous n’aurions écrit de telles lignes “voyager au calme“, “loin de la foule“, “sans bruits et sans fêtards” etc… que vous voulez-vous, ce doit être la trentaine… Plus sérieusement, on avait envie de passer des vacances vraiment tranquilles pour couper un peu de notre quotidien trépidant à Paris. Mykonos n’apparaissait pas comme la meilleure destination pour cela car elle est loin d’être épargnée par le tourisme de masse… Mais finalement, on était hypers heureux de ce choix ! Choix rappelons-le quand même, régie en partie par un vol direct Paris-Mykonos avec transavia afin de nous épargner du temps de trajets inter-îles…

Regarder le coucher de soleil depuis un moulin

 


Infos pratiques


 

Quand aller à Mykonos ?

Entre avril et septembre, c’est l’idéal pour un voyage dans les Cyclades car le climat est méditerranéen, donc chaud et sec. Vous le constaterez, l’île est en effet loin d’être verdoyante. Par ailleurs, il y a beaucoup de vent sur Mykonos, il ne fait donc jamais une chaleur écrasante, même en été. Pour la foule (en temps normal)évitez juillet et août si vous le pouvez car c’est la haute saison. Pour ce qui est de la température de l’eau, elle peut apparemment être froide pour la baignade avant juin!

Comment se rendre à Mykonos ?

Si vous souhaitez aller en Grèce et plus précisément à Mykonos, il existe un vol direct depuis Paris avec Transavia et EasyJet. Ces vols peuvent parfois coûter seulement 60 euros l’aller simple ! Sinon, vous pouvez faire la traversée en bateau (ferry) depuis d’autres îles Grecques (Naxos, Paros, Santorin, etc) ou bien directement depuis la Grèce continentale depuis Athènes. 

Les mesures sanitaires COVID-19 à Mykonos​

Août 2020 : Outre le port du masque obligatoire dans les lieux clos, des tests aléatoires peuvent être effectués à l’arrivée des passagers à l’aéroport (en réalité, une seule personne pour tout notre avion). Également à l’embarquement dans les ferrys, on vous prendra votre température. Enfin, de nombreux restaurants et boutiques proposent du gel hydroalcoolique à l’entrée. La Grèce possède un schéma sanitaire relativement similaire à celui de la France en somme. 

Visiter Mykonos dans le calme : c'est possible ?

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles peuvent aussi vous intéresser :