Vous visitez bientôt le Mexique et vous avez besoin d’un itinéraire de roadtrip dans la péninsule du Yucatan ? On peut donc peut-être vous aiguiller, car par 2 fois nous avons visité la région : en 2016 ainsi qu’en août 2019. Afin d’établir ce qui selon nous ressemble à l’itinéraire de roadtrip “parfait“, on s’est permis de faire un mix de ces deux voyages. L’idéal est d’avoir une quinzaine de jours devant soi, afin de parcourir les états de Campeche, du Yucatan et du Quintana Roo.

Notre itinéraire de roadtrip de 15 jours dans la péninsule du Yucatan

Voici donc l’itinéraire que nous conseillerions pour une première découverte de ce coin du Mexique : 

JOUR 1 à 4 : HOLBOX 

  • Excursion requins-baleines
  • Bioluminescence
  • Plage
  • Découverte de l’île (street art, Punta Coco..)

JOUR 5 : CHICHEN ITZA & VALLADOLID

  • Ruines Mayas de Chichen Itza
  • Valladolid
  • Cenote Ik Kil

JOUR 6 : CELESTUN ET MERIDA

  • Réserve de Celestun
  • Quartier historique de Merida

JOUR 7 : UXMAL ET ENVIRONS

  • Ruines d’Uxmal
  • Hacienda San Pedro de Ochil
  • Cenote Kankirixche

JOUR 8 à 10 : CAMPECHE

  • Visite de la ville en Tramway
  • Jardin botanique
  • Malecon
  • Marché de Campeche

JOUR 11 : CALAKMUL

  • Réserve de la biosphère de Calakmul
  • Zone archéologique

JOUR 12 : BACALAR

  • Lagune de Bacalar

JOUR 13 à 15 : TULUM

  • Site archéologique de Tulum
  • Cenotes (Gran Cenote, Calavera, dos ojos..)
  • Fondation Uh May
  • Plage


Itinéraire voyage Yucatan
Notre itinétraire de roadtrip dans le Yucatan (carte planificateur à contresens)

Notre itinéraire de roadtrip dans le Yucatan en détails

JOUR 1 à 4 : HOLBOX

Après une arrivée à Cancun depuis la France ou ailleurs, prenez une navette ou la voiture pour vous rendre directement sur Isla Holbox. Prononcé “Hol-Boche”, l’île n’était encore qu’un petit paradis de pêcheurs dépourvu de touristes il y a une dizaine d’années. Depuis, le coin a bien changé mais reste (selon nous) “relativement” préservé du tourisme de masse (pas d’immeubles, pas de clubs, etc.) Holbox, c’est une île de sable de 34 kilomètres de long par 1,5 kilomètre de large, située à 60 kilomètres de Cancun. Les voitures sont interdites sur l’île, on y circule donc à pied ou en voiturette de golf (et ça, ça donne beaucoup de charme à l’endroit)

À FAIRE ET À VOIR À HOLBOX :

Sur Holbox, voici les choses à faire et à voir durant 2 à 4 jours :

  • Profiter de la magnifique plage et des hamacs dans l’eau : holbox, c’est avant tout une destination chill
  • L’excursion avec les requins-baleines, parfois controversée. Entre juin et septembre, c’est la période idéale pour nager aux côtés de ces mastodontes de 15 mètres de long ! 
  • Se rendre à la nuit tombée voir le phénomène de bioluminescence dans l’eau
  • Aller voir les flamants roses au bout du banc de sable d’Holbox, une jolie balade au bord de l’eau


>> Lire notre article complet sur Holbox <<

 

Street art à Holbox dans la péninsule du Yucatan au Mexique
Le street Art d’Holbox
Plage Holbox
Bar de plage à Holbox
Punta Coco
Punta Coco
Excursion requin-baleine à Holbox
Excursion requin-baleine

JOUR 5 : VALLADOLID ET CHICHEN ITZA (Nuit à Merida)

VALLADOLID : Sur la route menant à Chichen Itza se trouve la ville de Valladolid. Naturellement, un stop s’impose ! C’est un lieu que nous avons visité à deux reprises à 3 ans d’intervalle, et à chaque fois le temps d’un déjeuner. On a aussi aimé découvrir les boutiques du centre ainsi qu’une petite fabrique de chocolat artisanale, ce dernier étant initialement originaire du Mexique (hé oui !). Sachez-le, le chocolat Maya (xocol’ha) .. Ne fonds pas !⁠ On n’a malheureusement pas eu le temps de passer par Izamal, la ville jaune, mais paraît-il qu’elle est superbe et qu’elle vaut vraiment le détour !

CHICHEN ITZA : Ce site emblématique de la péninsule du Yucatan fait partie des nouvelles merveilles du monde. Et pour cause : la pyramide centrale est juste incroyable, et d’une hauteur vertigineuse… Le site archéologique de Chichen Itza se visite relativement vite (1h30 suffira si comme nous, vous n’êtes que des novices en culture Maya). C’est la raison pour laquelle il est un stop (incontournable) parfait sur la route menant à Merida. En revanche : il y a beaucoup de monde

CENOTE IK KIL : Nous avions beaucoup d’attente envers ce cenote, car les photos sur internet nous donnaient très envie de le voir. On en parle dans un de nos articles, mais pour faire court, notre déception a été immense. Il existe tellement d’autres superbes cenotes dans la région qu’il est inutile de perdre son temps (selon nous) dans celui-ci.


>> Lire notre article complet sur les cenotes du Yucatan <<

Pyramide de Chichen Itza
Pyramide Maya de Chichen Itza
Restaurant à Valladolid au Mexique
Déjeuner à Valladolid
Eglise San Bernardino de Siena
Eglise San Bernardino de Siena
Cenote Ik kill au Mexique
Cenote Ik kil

JOUR 6 : RESERVE DE CELESTUN & MERIDA (Nuit à Merida)

CELESTUN : Le joli village de pêcheurs de Celestun possède un charme typique du coin et une très belle plage. On y est allés pour le déjeuner, les pieds dans le sable et face à la mer, c’était top ! Néanmoins, la grande richesse du coin ne se trouve pas dans le village, mais à quelques kilomètres dans la réserve de Celestun. En effet, on y trouve une lagune préservée peuplée d’oiseaux et de mangroves. Ici, vous pourrez en fonction de la saison admirer des milliers de flamants roses (pour notre part, nous n’en avons vu que très peu, octobre n’étant pas tout à fait la saison). Ce qu’on conseille bien évidemment c’est de louer une embarcation à l’entrée de la réserve avec les services d’un guide qui vous conduira à la rencontre de tout ce petit monde ! 

MERIDA : Beaucoup plus authentique que Cancun ou Playa del Carmen, le centre historique de Merida se visite en quelques heures seulement. Arpentez ses rues et sa place centrale afin de vous faire une idée de la beauté de la ville. Car oui, Merida est une assez jolie ville dans l’ensemble ! Nous avons choisi de nous y arrêter surtout parce qu’elle nous permettait de rayonner dans la région et de nous poser ici quelques nuits.

Flamants roses Celestun Mexique
Flamants roses de Celestun
Mangrove Yucatan
Balade dans la mangrove
Lagune de Celestun
L’eau de la lagune de Celestun
Village de Celestun Yucatan
Le petit port de pêche de Celestun

JOUR 7 : UXMAL, HACIENDA SAN PEDRO DE OCHIL & CENOTE KANKIRIXCHE (Nuit à Merida)

UXMAL : Moins connu que le célèbre site de Chichen Itza, Uxmal n’en reste pas moins superbe ! Plus isolé, moins touristique, ses ruines sont vraiment sympas et beaucoup plus intimistes. Le mieux, c’est de prendre les services d’un guide sur place afin de mieux comprendre et appréhender l’histoire (complexe) des mayas.⁠ 

CENOTE KANKIRIXCHE : Situé sur la route entre Uxmal et Merida, foncez donc au cenote Kankirixche (pas évident à prononcer, hein?) Pour la baignade, il est de loin notre meilleur souvenir ! Les infrastructures autour du cenote son inexistante (pas de douches ni de cabines), et le lieu assez compliqué à trouver. Néanmoins, ce qu’on vient chercher dans cet endroit exceptionnel, c’est avant tout le calme et la solitude. Essayez d’y aller vers midi, à l’heure où la lumière du soleil tombe directement à l’intérieur de la grotte : les couleurs seront au top.

HACIENDA SAN PEDRO DE OCHILNon loin du cenote Kankirixche se trouve l’hacienda San Pedro de Ochil. Lors de notre premier séjour dans la péninsule du Yucatan, il nous semblait essentiel de visiter une de ces grandes exploitations agricoles appelées “Hacienda” (une ferme chic, quoi). La visite de 30-45 minutes environ est très sympa, et il est même possible d’y manger si vous avez un petit creux !

Le site archéologique d'Uxmal
Uxmal et ses habitants à 4 pattes
Exterieur Cenote Kankirixe
Entrée du cenote…
Cenote Kankirixche dans la péninsule du Yucatan au Mexique
Cenote Kankirixche
Hacienda San Pedro de
L’Hacienda San Pedro de Ochil

JOUR 8 à 10 : CAMPECHE

Cette ville a été pour nous un véritable coup de coeur ! Une des plus belles que nous ayons visitées ! Les couleurs sont omniprésentes, l’ambiance au top, les gens sympas et la nourriture savoureuse. Bref, on s’est posé seulement 2 jours dans cette petite cité fortifiée, mais on serait bien restés beaucoup plus longtemps ! ⁠Le tramway est idéal pour visiter la ville. Avec la chaleur écrasante de l’après-midi, c’est l’option pour laquelle on a opté avec notre famille (car oui, pour ce super séjour au Mexique, nous étions nombreux et en famille). ⁠À Campeche, on conseille de profiter des petites rues colorées et typiques, de pousser la porte des cafés branchouilles, de visiter le jardin botanique ainsi que les remparts et le malecon. Le marché aussi vaut le détour. Pour plus d’informations sur la ville, on recommande cet article très bien fait sur le sujet.

Tramway de Campeche
Le tramway de Campeche
La ville colorée de Campeche au Mexique
Les petites rues colorées
La ville colorée de Campeche au Mexique
Une ambiance 100% mexicaine

 

JOUR 11 : CALAKMUL

Si vous voulez fuir la foule et vous prendre le temps d’une journée pour Indiana Jones au beau milieu de la jungle, alors foncez à Calakmul. Cette cité proche de la frontière Guatémaltèque ne vous décevra pas ! En effet, cette réserve archéologique promet (en plus de ses vestiges) un véritable safari ! Les petits chanceux que nous sommes ont pu apercevoir 2 jaguars (rarissime !) se promener tranquillement sur le bord de la route. Sans compter les nombreuses tarentules, singes et autres mammifères en tous genres. Mais pour voir tout ce petit monde, il est indispensable de sortir un peu des sentiers battus et de prendre les services d’un guide. Une expérience forte au cœur de la jungle dont on se souviendra longtemps ! 

Pyramide de Calakmul Mexique
Grande pyramide de Calakmul
Au sommet de Calakmul
Au sommet de la pyramide

JOUR 12 : BACALAR

Ici à Bacalar, on a adoré se poser deux jours à ne rien faire. Juste profiter du paysage et de ce bleu à perte de vue ! Beaucoup de touristes se rendent sur la lagune en catamaran pour une croisière, et les retours que nous avons eus sont excellents! On a testé les hamacs sur l’eau : au top ! Pour avoir d’avantage d’information sur Bacalar, cet article est très bien fait. ⁠Si vous le pouvez (financièrement et “timing-ement” parlant), allez aussi vous promener dans la réserve de Sian Kaan (située entre bacalar et Tulum).

Lagune de Bacalar
La lagune de Bacalar

JOUR 13 à 15 : TULUM

Ce n’est pas pour la ville en elle-même que l’on vient à Tulum (vous serez sinon très déçus !), mais plutôt pour ses richesses environnantes. Cette petite bourgade a vu sa population exploser ces dernières années grâce (à cause ?) du tourisme. Mais on comprend aisément pourquoi un tel boom : plage, ruines, réserves, shoppings, restaurants…il y en a pour tous les goûts ! Si certains viennent s’y poser une semaine complète dans un hôtel tout inclus, on conseille d’y rester quelques jours seulement et de profiter des nombreuses attractions que propose le coin.

À FAIRE ET À VOIR :

  • Visiter les ruines Mayas de Tulum : situées en bord de plage, leur cadre est tout simplement idyllique ! 
  • Découvrir l’environnement magique des cenotes !
  • Aller boire un verre à l’Azulik et visiter la fondation Uh May
  • Profiter de la magnifique plage 

Il existe encore bien d’autres activités que nous n’avons pas faites lors de nos visites à Tulum : 

  • Parcourir les ruines de Cobá (pour se prendre pour Indiana Jones)
  • Nager avec les tortues à Akumal
  • Partir en excursion sur l’île de Cozumel
  • Passer la journée dans les “parcs pour Américains” du style Xel-ha, Xcaret et compagnie 

Bref, vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer, croyez-nous !

>> Lire notre article complet sur Tulum <<

Le site maya de Tulum au Mexique
Zone archéologique de Tulum
Gran cenote Tulum
Gran Cenote
Une oeuvre d'art à Tulum
Entrée d’un établissement à Tulum

Toujours pas convaincus de boucler vos valises dès à présent ? Alors jetez donc un œil sur les 5 raisons de visiter la péninsule du Yucatan ! Et si vous avez plus de temps, filez donc faire un tour au Belize, c’est juste à côté ! 

Mexique : Itinéraire de notre roadtrip dans le Yucatan

5 Comments

  1. Bonjour, j’ai très envie d’aller au Mexique en aout. Je vois que vous y etes allés au mois d’Aout aussi mais vous indiquez d’eviter ce mois à cause des pluies. Sur vos photos le temps est toujours top. Que pensez vous de partir au mois d’Aout ? Par avance merci 🙂

    1. Bonjour Anaïs,

      Comme nous l’expliquons dans l’article, nous sommes allés deux fois dans le Yucatan : La première au mois de septembre, et la seconde fois au mois d’août (deuxième quinzaine). Comme tu le souligne, à chaque fois nous avons eu un temps exceptionnellement sec avec un ciel bleu (malgré une chaleur étouffante !). Le gestionnaire d’un Hotel à Tulum nous a dit que l’année passée au mois de septembre, il avait plu tous les jours des trombes d’eau…alors, avons nous eu de la chance les deux fois ? Et bien, on a l’impression!… pour répondre très précisément à ta question : si tu n’as que le mois d’août pour aller visiter ce beau pays, alors vas-y, ce serait dommage de t’en priver. Au pire, tu aura peut-être une grosse pluie tous les jours, mais avec la chaleur, je ne suis pas certaine que cela t’empêche de faire des activités. Au mieux, peut-être que comme nous, tu passera entre les gouttes 🙂 Bon voyage !

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles peuvent aussi vous intéresser :