Tulum est une destination que l’on aime et que nous avons déjà visitée à 3 reprises. Nous sommes venus 2 fois en 2016 à 3 semaines d’intervalle (au début de notre séjour dans la péninsule du Yucatan et à la fin du roadtrip). Nous y sommes revenus à l’été 2019 : la ville avait déjà bien changé ! Dans cet article, on vous parle de ce qu’il y a à faire et à voir dans cette zone incontournable du Mexique.

Tulum

Ce n’est pas pour la ville en elle-même que l’on vient à Tulum (vous serez sinon très déçus !), mais plutôt pour ses richesses environnantes. Cette petite bourgade a vu sa population exploser ces dernières années grâce (à cause ?) du tourisme. Mais on comprend aisément pourquoi un tel boom : plage, ruines, réserves, shoppings, restaurants… Il y en a pour tous les goûts !

Visiter les ruines Mayas

S’il y a bien une seule chose à faire à Tulum : c’est celle-ci ! Les ruines mayas de Tulum ne sont certes pas aussi impressionnantes que celles de Chichen Itza, néanmoins le cadre qui les accueille est lui idyllique ! Plusieurs de ses vestiges se trouvent directement sur la plage, avec la mer turquoise en toile de fond. On y est allés deux fois, et on conseille vivement d’y aller en toute fin d’après-midi avant la fermeture.

Ruines mayas de Tulum au Mexique
En 2019, au moment des sargasses
Ruines mayas de Tulum au Mexique
En fin d’après-midi, le site se vident de ses touristes
  • ADRESSE : Carretera Federal, Cancun – Chetumal Km 230, Tulum
  • PRIX : 80 pesos
  • DURÉE : Une à deux heures
  • HORAIRES : 8h00 – 16h30

Se baigner (ou faire de la plongée) dans un Cenote

Avant toute chose : qu’est-ce qu’un cenote ? Un cenote (prononcé cé-no-té), c’est une fosse naturelle ou un gouffre résultant de l’effondrement du socle calcaire. Ils se sont formés en réseaux il y a des milliers d’années de cela (les cenotes communiquent entre eux par des grottes souterraines formant un véritable labyrinthe). Il y en aurait environ 6 000 dans la région du Yucatan.

Voici ceux qu’on vous suggère de visiter dans les environs de Tulum :

  • Gran Cenote (baignade)
  • Casa Tortuga (snorkeling)
  • Cenote Calavera (plongée sous-marine)
  • Cenote Carwash (plongée sous-marine)

Si vous voulez plus d’infos sur les cenotes de la péninsule du Yucatan, on a rédigé un petit article sur le sujet ici.

Gran cenote Tulum
Gran Cenote
Plongée cenote Carwash Tulum
Plongée dans le cenote Carwash
Exterieur cenote Carwash
La clarté de l’eau à Carwash est à peine croyable !

Boire un verre à l’Azulik et visiter sa fondation

L’Azulik est un resort qui mérite à lui seul le détour. On y est allé pour boire un cocktail sur sa terrasse panoramique au coucher du soleil pour les 30 ans de François : c’est cher, mais c’est top ! Situé dans la zone hôtelière, l’Azulik surplombe la jungle et la plage. Son architecture inspirée de la nature est complètement atypique et rien que pour ça : ça vaut le détour ! Pour plus d’infos, allez donc jeter un œil à cet article qui est super bien fait ! 

Azulik resort Tulum
L’Azulik depuis la terasse panoramique

Si vous n’avez pas envie, où que vous ne pouvez pas accéder au toit-terrasse de l’hôtel, vous pouvez entrer gratuitement à la fondation Azulik Uh May. Le créateur de cette dernière n’est autre que le petit-fils Guggenheim. La fondation est un lieu dans lequel on rentre pieds-nus, et dans le calme. On peut y voir des œuvres contemporaines, mais si l’on vient en ces lieux, c’est surtout pour profiter de l’architecture exceptionnelle, à l’instar de l’hôtel auquel elle appartient !⁠ 

La fondation Azulik Uh May
La fondation Azulik Uh May
  • ADRESSE : Grulla 23, Francisco Uh May, 77796 Franscisco Uh May, Quintana Roo
  • PRIX : Gratuit
  • DURÉE : 30 minutes
  • HORAIRES : 12h00-18h00

Profiter de la plage

La plage de Tulum est magnifique : le sable est blanc et l’eau turquoise ! Néanmoins en septembre 2019, la région toute entière a fait face à un important épisode de sargasses, ces algues brunes qui se déposent le long du littoral et qui se décomposent en plein soleil (bonjour l’odeur…). On ne va pas se mentir, ça gâche franchement la baignade. Cependant, si vous n’êtes pas confrontés à ce type de problème épisodique (comme ce fût le cas pour nous en 2016), voici deux bons spots de plage : 

  • La plage de 5 kilomètres ponctué de beach clubs se trouvant le long de la zone hôtelière
  • La plage du site archéologique de Tulum (hé oui, on peut faire trempette après la visite !
Plage Tulum
La magnifique plage de Tulum… sans sargasses !
Plage de Tulum
Il peu y avoir du monde sur la plage des ruines

Opter pour une excursion à la journée

Si vous voulez vous aventurer au-delà de Tulum, beaucoup d’excursions sont possibles à moins d’1h30 :

  • Visiter l’incontournable site Maya de Chichen Itza (à faire avec un stop dans la petite ville de Valladolid)
  • Se promener dans la réserve de Sian Kaan (dont les prix sont devenus franchement prohibitifs…)
  • Parcourir les ruines de Cobá (pour se prendre pour Indiana Jones)
  • Nager avec les tortues à Akumal
  • Partir en excursion sur l’île de Cozumel
  • Passer la journée dans les “parcs pour Américains” du style Xel-ha, Xcaret et compagnie 

Il y en a certainement d’autres, mais il y a déjà de quoi bien s’occuper ! 

Pyramide de Chichen Itza
La grande pyramide de Chichen Itza

Faire quelques achats

Pour faire un peu de shopping (mais rien d’incroyable), plusieurs options s’offrent à vous. La première, consiste à arpenter la Main road (rue principale) où vous pourrez trouver des petites boutiques de souvenirs (Têtes de morts, hamacs, ce genre de choses…). Pour des vêtements et accessoires, allez du côté de la zone hôtelière sur la plage. Cependant, les prix sont relativement excessifs bien qu’il y ait de belles choses. 

Où manger à Tulum ?

Nü : C’est de loin le restaurant que nous avons préféré à Tulum ! Après un cocktail à l’Azulik, nous sommes allés chez Nu, pour fêter les 30 ans de François. C’est probablement notre meilleur souvenir gastronomique de tout notre séjour au Mexique. Les plats ne sont pas donnés, mais c’est loin d’être exorbitant pour l’excellente cuisine, moderne et raffinée que le lieu propose. Et le tout, dans une ambiance tamisée hyper cosy le soir. 

Italdo : une petite boulangerie italienne où nous avons déjeuné tous les matins ! Des jus frais, des pâtisseries incroyables… On recommande ! 

Il Bacaro : Un petit italien qui dépasse de loin toutes les pizzas et toutes les pâtes qu’on a pu goûter lors de notre séjour à Rome (véridique !)

Humo : On avait quelques doutes sur ce restaurant au vu de sa situation géographique ; sur la main road dans un endroit peu éclairé… Finalement, l’ambiance est top, on y mange par terre dans une atmosphère feutrée où la cuisine au feu de bois est absolument délicieuse ! 

Entrée restaurant Tulum
La magnifique entrée d’un établissement

 

Où dormir à Tulum ?

Hotel TerraNova : Nous y avons passé 5 nuits. Un hôtel qu’on a adoré, car il est super-confidentiel. En effet, il n’y a que très peu de chambres autour d’une très belle piscine, le tout dans un décor raffiné et plein de plantes. Mention spéciale aussi pour Rapha, un proprio italien parlant français et aimant partager avec ses hôtes ses bonnes adresses ! 

Don Diego de la Selva : Une adresse impeccable tenue par un Français. On a adoré séjourner en 2016 dans ce petit écrin de verdure proche de la main road. La cuisine est top et une fois encore la piscine hyper agréable. Les hamacs dans la chambre sont un vrai plus pour chiller avec un bouquin ! 

Hôtel Don diego de la Selva àTulum
Moment de chill à l’hôtel

Itour Mexico : Un hôtel parfait pour les budgets moyens (nous l’avons testé lors de notre Tour du monde, mais nous avons vu les prix doubler lors de notre retour). Les chambres doubles à thèmes (culture populaire mexicaine) sont équipées de salle de bain privées et de la climatisation. Il est situé directement sur la main road. Pour info, nous avions une chambre avec la thématique suivante : le football ! Messieurs (et mesdames !), vous allez être ra-vis ! 

Infos pratiques

Quand partir ?

La meilleure période pour visiter Tulum et ses environs se situe à la saison sèche, entre novembre et avril. Néanmoins, par deux fois nous y étions au mois de septembre, et n’avons pas connu une seule journée de pluie malgré les dires des guides et autres sites. Cependant, un local nous a indiqué qu’au mois d’octobre 2018, il a plu tous les jours, et durant toute la journée. On se dit qu’on a peut-être eu de la chance…x2 ! 

 

Mexique : Que faire à Tulum ?

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles peuvent aussi vous intéresser :