Guadeloupe : Que faire 5 jours sur Grande-Terre ?

Nous avons décidé de mettre le cap sur la Guadeloupe en ce début de mars pluvieux afin de nous poser un peu et prendre le soleil. Comme on vous l’expliquait dans cet article, il était véritablement difficile de nous décider entre Basse-Terre et Grande-Terre : du coup, on a opté pour les deux, moitié-moitié. Nous sommes donc restés 5 jours sur Grande-Terre à sillonner la région au départ de Saint-François. Dans cet article, on vous parle de nos découvertes sur l’aile droite du papillon que forme la Guadeloupe.
Que faire 5 jours à Grande-Terre Guadeloupe

Grande Terre

Grande-Terre, c’est définitivement une ambiance différente de Basse-Terre. En effet, elle attire beaucoup plus de monde et est résolument tournée vers les activités balnéaires. Honnêtement, ce n’est pas “the place to be” pour tous ceux qui n’aiment pas la plage, qu’on se le dise. Néanmoins, Grande-Terre réserve aussi quelques belles surprises par-delà ses plages de sables blancs et ses cocotiers.

La porte de l’enfer et la pointe de la grande vigie

Si on nous avait dit que la Guadeloupe avait des airs de Bretagne, on n’en aurait pas cru un mot ! Parole de Bretons que nous sommes ! Et pourtant, c’est avec surprise qu’on a découvert un paysage fait de côtes déchiquetées claquées par les vagues. Si vous êtes motivés (pas comme nous ce jour-là), il y a une belle marche à faire de près de 8 kilomètres à la porte de l’enfer. Comme il faisait vraiment chaud le jour où nous y sommes allés, on s’est contentés de prendre le petit sentier côtier jusqu’au “trou de M’am Coco” : une cavité impressionnante dans laquelle l’eau s’engouffre. La balade donne déjà un très bel aperçu du coin !

Pour accéder aux meilleurs spots sur la pointe de la grande Vigie, mieux vaut prendre la voiture et continuer la route vers le nord. Au parking, garez-vous et effectuez la courte balade (10-15 minutes) jusqu’au point de vue, ça en vaut vraiment la peine !  

La porte de l’enfer et la pointe de la grande vigie​
Le "trou de Madame Coco"

La pointe des Châteaux

La Pointe des Châteaux se situe à l’extrême sud-est de Grande-Terre, idéale pour aller y voir le soleil se lever tôt le matin. À l’arrivée, de nombreux vendeurs ambulants proposent de déguster des sorbets à la noix de coco. Vous n’aurez que l’embarras du choix ! À la Pointe des Châteaux, on vient surtout pour contempler le paysage et gravir les quelque 100 marches menant à la croix tout en haut du rocher. 

Comme on vous le disait quelques lignes plus haut, il règne définitivement en Guadeloupe, une atmosphère bretonnisante !  ⁠À noter tout de même qu’il y a ici un (gros) plus : l’eau est à 27 °c… loin, très loin des 10 °c bretons à la même période… Et comme nous sommes chanceux, on a même pu voir au large des baleines à bosse ! Pour cela, l’idéal est de grimper jusqu’à la croix, et d’être un peu patient et au large, on aperçoit leurs souffles et leur queues.

Au bout de la Pointe des châteaux
La pointe des châteaux

La douche

Le lieu appelé “La Douche” se trouve sur la route entre Saint-François et la Pointe des Châteaux. Ici, on se gare sur le bas côté de la route afin d’accéder aux rochers qui bordent la mer. Par endroits, l’eau s’engouffre et éclabousse violemment tous ceux qui se trouvent à proximité. C’est une expérience plutôt funky, n’oubliez donc pas de marquer l’arrêt quelques minutes si vous êtes dans le coin.

La douche Grande Terre Guadeloupe
La douche

Les plages

De façon générale, on a trouvé les plages de Grande-Terre plus belles et que celles de Basse-Terre (sauf pour la plage de Deshaies qui reste un de nos coups de cœur). Le sable y est toujours fin et clair et l’eau turquoise. Voici un aperçu de celles que nous avons testées :

La Datcha et l'îlet Gosier

Bien que le sable soit blanc et l’eau turquoise, la plage de la Datcha dans la ville du Gosier n’est pas notre coup de cœur. En effet, nous y sommes allés le week-end et le lieu était bondé (et pour se garer, c’est vraiment l’enfer…) Néanmoins, difficile de résister à son cadre idyllique. Aussi, sachez qu’une petite navette fait l’aller-retour vers l’îlet en face pour quelques euros seulement afin de se prendre pour Robinson Crusoé le temps d’un après-midi.

Plage de la Datcha au Gosier en Guadeloupe
Plage de la Datcha au Gosier

La caravelle (plage du Club Med)

Là encore, la plage de la Caravelle (plage du Club Med) est superbe. Les cocotiers bordent une eau claire dépourvue de vagues : idéal pour la baignade. Des familles viennent s’y prélasser le week-end (les touristes quant à eux sont là tous les jours) et les enfants peuvent jouer sans risque au bord de l’eau. C’est une plage parfaite pour pique-niquer à l’ombre des cocotiers ! Son cadre idéal en fait donc un incontournable à visiter lors d’un séjour à Grande-Terre. 

Plage du Souffleur

La plage du souffleur est l’une de nos plages coups de cœur en Guadeloupe. En plus d’un littoral ultra préservé, il est possible d’y faire tout un tas d’activités : surf, plongée, bouée tractée, petit bar de plage, sieste dans un hamac… sans pour autant perdre son côté pittoresque. Toutefois, d‘importantes vagues viennent parfois claquer le sable “en soufflant” (d’où son nom), ce qui n’est pas forcément idéal pour de jeunes enfants. Enfin, les couchers du soleil ici sont magnifiques, et la petite ville de Port-Louis qui la jouxte plutôt mignonne. Bref, on était simplement de passage à la plage du souffleur : on y a finalement passé l’après-midi entier jusqu’au coucher du soleil!

Plage du Souffleur Port-Louis Guadeloupe
La longue plage du Souffleur de Port-Louis
Apéro sur la plage au couchcer du soleil en Guadeloupe
Un apéro au coucher du soleil
Hamacs sur la plage du Souffleur en Guadeloupe
Les installations de la plage du Souffleur
Maison coloniale Guadeloupe
Architecture d'héritage colonial à Port-Louis

Les Raisins Clairs

Notre Surfcamp étant juste à côté de la plage des Raisins Clairs, c’est donc naturellement ici que nous avons passé le plus de temps. Pas forcément bondée de monde, facile pour se garer et protégée par une barrière de corail, cette plage est une fois encore ici très belle. Il n’y a que peu de vague, l’eau est transparente, le sable est blanc mais surtout : il y a beaucoup d’ombre (et ça c’est ca-pi-tal en Guadeloupe!). On a aussi beaucoup aimé l’aspect pratique de pouvoir manger aux petites roulottes juste devant la plage (bokits, poulet-frite, salades pour 3 fois rien). Enfin, à noter aussi que la plage des Raisins Clairs possède des douches pour se rincer ! 

Plage des Raisins Clairs Grande-Terre Guadeloupe
La belle et grande plage des Raisins Clairs le matin
Plage des Raisins Clairs Grande-Terre Guadeloupe

Anse Laborde

C’est complètement par hasard que nous avons découvert cette petite Anse préservée. Après une courte marche aux Portes de l’Enfer, nous souhaitions un petit coin tranquille pour nous baigner et manger un morceau sur l’heure du midi. Et pour cela, l’Anse Laborde tombait à pic ! La plage (bien que relativement petite) est paradisiaque, et nous avons mangé un très bon poisson grillé dans un des “boui-boui” juste à côté. En revanche, pensez-bien à avoir du liquide ou un chèque car 2 sur 3 d’entre eux ne prennent pas la carte

Plage de l'Anse Laborde en Guadeloupe
Crique paradisique de l'Anse Laborde

Les marchés de Sainte-Anne (de jour / nocturne)

Nous sommes allés au marché de Saint-Anne en pensant naïvement trouver de bons légumes frais et une ambiance typique guadeloupéenne. Que nenni ! Ici, on est bel et bien sur un marché de touristes vendant des bouteilles de Rhum douteuses, des épices plus très fraiches, des T-shirts dauphins et des serviettes de plage pourvue de la carte de la Guadeloupe… on est sûrs que vous voyez bien l’idée… Bref, passez votre chemin si comme nous ce type d’ambiance ne vous intéresse pas. 

Le marché nocturne de Sainte-Anne quant à lui se tient tous les jeudis soir à partir de 17:00 ou 18:00 à côté du stade à Valette. On peut y manger sur place et ramener de délicieux produits. Pas de chance pour nous lorsque nous y sommes allés : il pleuvait ! On a donc rebroussé chemin à peine arrivés, mais on aurait adoré déguster quelques mets typiques antillais sur le pouce

Un stop au Moule

Bon à savoir, le Moule est un petit village mignon resté dans son jus. Il n’y a pas 1000 trucs à y faire et à voir, mais s’y arrêter sur la route permet d’apprécier les quelques jolies maisons coloniales qui subsistent ainsi que les surfeurs jouer dans les vagues. L’église sur la place centrale ainsi que l’atypique mairie valent bien elles aussi quelques photos au passage.

Surfer au Moule en Guadeloupe
Les surfeurs du Moule
Eglise centrale Le Moule Guadeloupe
L'église centrale
Maison caribéenne le Moule
Maison caribéenne au Moule

Ce que nous n'avons pas eu le temps de faire :

  • Le cimetière de Morne-à-l’eau : Peu commun de visiter un cimetière on vous l’accorde. Néanmoins, celui-ci tire son originalité de ses motifs noirs et blancs en damier ! 
  • Habitation Zevallos : fans d’histoire d’épouvante ? L’habitation Zevallos, en plus d’être une magnifique propriété d’architecture coloniale vous livrera peut-être ses secrets les plus terrifiants…
  • La visite d’une exploitation sucrière ou d’une distillerie

Infos pratiques

Où dormir à Grande Terre ?

L’offre d’hébergement ne manque pas ici, surtout du côté de Saint-Anne ou de Saint-François. Nous avons choisi de loger dans un petit Surfcamp ultra friendly à Saint-François : Le Sunset Surfcamp. Tenu par un couple adorable, on se sent un peu ici comme à la maison ! Ses 8 chambres, sa salle commune extérieure et sa piscine en font un petit lieu vraiment très agréable et convivial.

Où manger à Grande Terre ?

  • Les frères de la côte : Une adresse qu’on a adorée. La nourriture est très bonne, le service impeccable ! La meilleure adresse que nous ayons testé sur Grande-Terre. Pensez bien à réserver pour y manger le soir.
  • Restaurant Chez Nous : Sur la route de la pointe des Châteaux, cette petite adresse familiale propose des accompagnements originaux et les produits sont très frais. Mention spéciale pour le cocktail vanille-ananas !
  • Le Rhumarin : Ici, c’est plus le cadre que la nourriture que nous avons aimée. Les prix sont relativement élevés pour la qualité, mais ça n’en fait pas moins une bonne petite adresse.
  • Pour manger sur le pouce, par deux fois nous sommes allés déjeuner aux roulottes de la plage des raisins blancs. Pour 5 euros, un Bokit. Pour 8 : un poulet-frites! Que demander de mieux ?

Épingler cet article sur Pinterest

Que faire 5 jours à Grande-Terre Guadeloupe

Partager cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

ARTICLES SIMILAIRES