Itinéraire et budget pour 2 semaines à Bali

Lors de notre tour du monde, nous avons choisi de faire escale en Indonésie. Comme nous n’avions que peu de temps à consacrer à ce beau et grand pays, nous avons tout naturellement choisi de découvrir l’île de Bali, en itinérance, pendant 2 semaines. Un choix qu’on n’a pas regretté et qui nous a follement donné envie de retourner par la suite dans ce pays à la culture si riche et aux paysages envoutants. Dans cet article, on vous parle de l’itinéraire qu’on a choisi de faire à Bali, ainsi que le budget associé pour 2 semaines sur place.

Itinéraire et budget de deux semaines à Bali

Bali en quelques mots

Bali est probablement l’île la plus touristique de toute l’Indonésie, et cela depuis des années déjà. Surnommée « l’île des Dieux », elle regroupe des paysages faits de volcans, de rizières, de montagnes et de plages paradisiaques. Mais si vous pensez que c’est tout ce qui fait le charme de Bali, il n’en est rien ! L’île possède aussi un côté très spirituel de par ses nombreux temples, et la cuisine y est savoureuse. Devenue depuis quelque temps déjà une véritable Mecque du surf et du Yoga, elle attire les foules (surtout jeunes) en quête d’aventures et de dépaysement.

Notre itinéraire à Bali

Voici un exemple d’itinéraire de 2 semaines à Bali : 

JOUR 1 et 2 : PÉNINSULE DE BUKIT

JOUR 3 et 4 : MUNDUK

JOUR 5 à 8 : UBUD

JOUR 9 à 12 : GILI AIR

JOUR 13 et 14 : KUTA

Itinéraire Bali
Notre itinéraire à Bali du planificateur-à-contresens

Notre avis :

14 jours nous ont semblé un petit peu courts pour faire tout ce que nous voulions. Nous n’avons par exemple, pas pu faire le mont Batur. Néanmoins, cela permet d’avoir un bon aperçu de ce que l’île des Dieux a à offrir.

Coup(s) de coeur :

  • L’ambiance branchée d’Ubud
  • L’authenticité de Munduk
  • L’art de vivre balinais
  • L’excellente nourriture

Déception(s) :

  • Les plages de Gili Air qui ne sont vraiment pas les plus belles
  • La foule à Tanah Lot
  • Être passés à côté du temple de Pura Lueur Uluwatu

Notre itinéraire en détails

ULUWATU, PÉNINSULE DE BUKIT

Franchement débarqués depuis Darwin (Australie), le village d’Uluwatu a été notre premier point de chute à Bali. De l’aéroport, nous avons mis une bonne trentaine de minutes seulement à rallier la péninsule de Bukit. Il y a dans ce coin, beaucoup de jolies petites adresse un peu bohèmes et esprit surf. De plus, les petites pensions sont nombreuses et bon marché. 

Que faire sur la péninsule de Bukit ?

  • Une journée entière sur la plage de Jimbaran  : une session de surf, un massage traditionnel dans un boui-boui et un dîner aux chandelles (plutôt lanternes) les pieds dans le sable
  • La plage de Padang Padang : censée être un secret bien gardé, elle est certes fréquentée mais vraiment chouette
  • Bingin Beach : une plage aux allures de paradis, très branchée et ambiance surf. On adore ! 

Pour se déplacer sur la péninsule de Bukit et un peu au delà, rien de mieux que le scooter. La plupart des deux roues à Bali sont équipés d’une structure métallique permettant d’y accrocher sa planche de surf!

Plage de Jimbaran à Bali en Indonésie
Ready pour une demi-journée de surf!
Soirée sur la plage de Jimbaran à Bali
Soirée sur la plage de Jimbaran
Une porte d'architecture indonésienne
La superbe architecture balinaise

MUNDUK

Munduk est une très bonne base pour sillonner la région. Beaucoup moins développée que tout ce que nous avons pu voir d’autre à Bali et peu touristique, le village (quoique pas très charmant) offre de bonnes perspectives de randonnées, de cascades et de nature. En chemin depuis le sud de l’île, nous avons fait un premier stop au temple Ulun Danu Bratan sur le lac Bratan. L’architecture du temple en elle-même n’est pas si incroyable lorsqu’on connait les richesses architecturales de l’île, mais c’est surtout le cadre qui est enchanteur. De plus lors de notre visite de ce temple, il n’y avait que très peu de monde, et ça c’était vraiment agréable (rien à voir avec Tanah Lot).

Temple Ulun Danu Bratan sur le lac Bratan
Temple Ulun Danu Bratan

Que faire à Munduk ?

  • Se perdre à pied dans les rizières en terrasse à l’ouest du village
  • Randonner aux cascades (cascades Laagan, Melanting, Golden Valley Waterfall, etc…) À Munduk, presque toutes les guesthouses vous donnerons un plan (très approximatif) des randonnées à faire dans le coin. Nous avons choisi de faire celle qui mène aux cascades (les cascades Laagan et Melanting si notre mémoire est bonne, mais il y en a plein d’autres). C’est une boucle d’environs 3 heures de marche qui part du village et qui passe par la forêt tropicale. Il existe à l’entrée de chacune des cascades une sorte de « guichet » où l’on doit payer de quelques roupies l’entrée. Pas certains que tout cela soit très officiel, mais bon, on a joué le jeu… Durant cette jolie balade, nous avons pu apercevoir tout un tas de papillons magnifiques !
  • Goûter au délicieux “Kopi Luwak(voir encadré ci-dessous)
La cascade de Melanting à Munduk
La cascade de Melanting au milieu de la jungle
La cascade de Laagan Munduk Bali
L'emblématique cascade de Laagan
Qu'est-ce que le "Kopi Luwak" ?

Sur les conseils de touristes croisés en chemin à Munduk, nous nous sommes rendus à l’authentic Eco Café (Kopi Luwak Munduk) afin de goûter au célèbre coffee Luwak. Le Luwak, c’est une adorable petite bête qui vit dans la forêt et qui raffole des grains de café. Elles les mangent, les digèrent et… les rejette par l’arrière-train, naturellement ! Les grains, à peine abîmé par un si long trajet dans ses intestins sont alors ramassés…pour en faire du café ! Il a la réputation d’être le café le meilleur du monde. Pour y avoir goûté : c’est vrai qu’il est assez exceptionnel, passé l’historique peu ragoutant de l’affaire. En plus de la dégustation, le lieu en lui-même est vraiment enchanteur. 

Néanmoins si c’était à refaire, pas certains que nous le referions. Nous l’ignorions avant de venir ici, mais nous avons vu un reportage sur des exploitations de ce type qui emprisonnent les Luwaks dans des cages minuscules et les nourrissant presque exclusivement de grains de café. Le ramassage des grains est donc facilité par les revendeurs plutôt que de les chercher en forêt…. Étant donné l’excellente réputation du lieu dans lequel nous étions, on espère que ces derniers ne procèdent pas ainsi et que les Luwaks sont bel et bien en liberté. Mais comme on n’est jamais sûr de rien (et encore moins concernant la cruauté des hommes) nous n’en reprendrions pas. À vous de voir !

UBUD

Ubud, c’est la vraie bonne surprise de ce séjour. Nous ne nous attendions à rien, et nous avons tout eu dans cette petite citée encore très traditionnelle. Empreinte d’une culture balinaise très forte, Ubud est un condensé d’adresse bobo-chics et de petits coins de verdures. Ici, on vient pour prendre son temps et pour se laisser porter par la spiritualité de la ville. En revanche si vous souhaitez profiter de la plage, oubliez : Ubud est situé dans les terres, tout comme Munduk.

Les rizières de Jatiluwih à Bali
Les rizières de Jatiluwih

Que faire à Ubud ?

  • Les rizières de Jatiluwih  : à près d’une heure trente d’Ubud se situent les de célèbres rizières en terrasses. Nous avons fait celles de Jatiluwih mais celles de Tegalalang sont aussi très bien a priori. 
  • La célèbre Monkey Forest : un lieu vraiment sympa ou des tas de singes vivent et vous volent vos affaires (attention, ils ne sont pas si commodes que ça ! )
  • Une journée complète dans un centre de massage : un de nos meilleurs souvenir détente en voyage
  • Faire du vélo dans la ville à la découverte du patrimoine local
  • Voir un spectacle de danse Balinaise (très typique mais très “perché” selon nous 🙂
  • Faire un peu de shopping : les boutiques sont nombreuses et les articles artisanaux sont de grande qualité ! 
Spectacle de danse Balinaise à Ubud
Spectacle de danse Balinaise "Kecak"
Le Sarawasti Temple d'Ubud
Le Sarawasti Temple et ses nénuphars
La forêt des singes de Bali en indonésie
La Monkey Forest et ses lianes gigantesques
Un singe de la Monkey forest de Bali en indonésie
Petit voleur...

Voilà donc un petit aperçu de ce que vous pouvez voir et faire à Ubud. En faisant récemment quelques recherches sur internet, on est tombés sur l’article de Mi-Fugue Mi-raison qui parle de leur long séjour à Ubud (2 mois et demi). Le rêve. Si vous aussi vous souhaitez vivre une expérience similaire, n’hésitez pas à aller jeter un coup d’œil à leur article sur le sujet.

GILI AIR

Nous avons longuement hésité sur l’île Gili à choisir parmi les 3 : Gili Air, Gili Meno, ou Gili Trawangan. Nous avions entendu dire que cette dernière était super festive, ce qui ne collait pas trop à notre état d’esprit du moment (nous avions envie d’un peu de calme pour nous reposer). Gili Meno elle apparaissait comme trop petite et peut être un peu trop exclusive. C’est donc tout naturellement que notre choix s’est porté sur Gili Air, parfait pour allier repos et soirées dans les petits restos du coin. Quand on dresse la liste des choses que l’on a faites sur l’île, c’est loin d’être fournit ! Mais d’ailleurs, qu’à t-on fait sur Gili à part chiller ? Et bien, du snorkeling… et c’est à peu près tout ! 

En vérité, on a vraiment beaucoup aimé se poser quelques jours sur ce petit coin de paradis. Néanmoins, on n’a pas été totalement conquis par le lieu. Pourquoi ? Et bien parce qu’à Gili Air, les plages ne sont vraiment pas terribles (une mince bande de coquillages moulus) et les fonds marins sont loin d’être magnifiques pour profiter pleinement du snorkeling. En effet il y aurait eu les décennies précédentes beaucoup de pêche à la dynamite dans le coin. Cela a eu pour conséquences de complètement détruire les récifs coralliens… Sur Gili, on a donc pris notre temps, pour manger, pour flâner, et pour regarder les couchers de soleil. Néanmoins, on regrette un peu de ne pas avoir plongé sur l’épave de l’USS Liberty qui apparemment est une super expérience à vivre. Tant pis, nous reviendrons ! 😉

Jukung sur la plage de Gili Air en Indonésie
Les bateaux traditionnels balinais : les Jukung
Yoga Paddle à Gili Air en Indonésie
Session de Yoga Paddle : une grande première !

KUTA

De Kuta, on ne nous avait dit que du mal!… à presque l’unanimité ! Du coup, nous n’avons pas été déçus par le lieu car on s’était préparés. Certes, cette ville très développée touristiquement parlant manque cruellement d’authenticité, mais elle est surtout très pratique pour se poser une nuit avant de prendre son avion à l’aéroport. Ici, les boutiques et les marchés foisonnent, ce qui n’a pas été pour nous déplaire avant de quitter Bali. Cela nous a permit de faire le plein de petits cadeaux. Bref, Kuta, on en garde pas un mauvais souvenir, loin de là. En revanche, on était très déçu de notre visite de Tanah Lot, légèrement plus au nord. Il y avait foule, et c’est peu dire ! On s’est cru à Disneyland l’espace d’une matinée. C’est chouette mais niveau calme du lieu : zéro pointé

Le temple de Tanah Lot à Bali
Le temple de Tanah Lot claqué par les vagues

Notre budget de deux semaines à Bali

Après plus de 10 semaines sur les routes australiennes, et s’être souvent serré la ceinture, on s’est fait plaisir à Bali, où l’on a retrouvé un pays avec un pouvoir d’achat assez dingue. Ici, tout est encore bon marché et on peut vraiment se faire plaisir pour quelques roupies ! Notre budget pour des tourdumondistes est ici plutôt élevé, mais nous avions vraiment envie de manger tous les jours au restaurants et de nous faire plaisir globalement.  

Nous avons dépensé au total 412€ pour 14 jours par personne soit 30€/jour 

Budget voyage Bali

Budget vols :

Comme nous étions en Tour du Monde lors de notre séjour, nous n’avons pas eu besoin de booker un vol Paris-Denpasar. Nous sommes arrivés en avion depuis l’Australie (Darwin-Denpasar : 95€ avec AirAsia)* et sommes repartis à Singapour en avion (Denpasar-Singapour : 52€ avec AirAsia)*

* Afin d’être les plus précis quant à notre budget sur place, nous ne comptons pas les déplacements internationaux

Budget activités à Bali :

  • Location de surf à la demi-journée, 12€
  • L’entrée à Tanah Lot, 4€
  • Spectacle de danse balinaise, 8€
  • Une journée complète de massage dans un spa, 57 € (cadeau d’anniversaire)
  • Un massage d’une heure dans un boui-boui de plage, 8€
  • L’entrée à la Monkey Forest, 4€

Épingler cet article sur Pinterest

Itinéraire et budget de deux semaines à Bali

Partager cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

ARTICLES SIMILAIRES