ÉTATS-UNIS

Itinéraire de 6 semaines dans l’Ouest Américain : guide complet pour votre road trip

Dormir dans un motel déglingué, faire du camping dans les parcs nationaux, emprunter la route 66 et manger des burgers… Faire un road trip sur la cote ouest des États-Unis à deux était un petit rêve pour nous ! Rêve que nous avons concrétisés lors de notre Tour du Monde ! Durant 1 mois et demi, nous avons donc parcouru les mythiques routes de l’ouest de ce beau pays que sont les États-Unis, pour un voyage qui restera un de nos plus beaux ! Dans cet article, je vous parle donc des différentes étapes de notre itinéraire aux USA en boucle de Las Vegas à Las Vegas, jours après jours, pour que vous aussi vous puissiez partir prochainement à la conquête de l’ouest !

Quel budget pour un road trip sur la côte ouest des USA ?

Il faut avoir en tête que le budget moyen d’un touriste qui visite les États-Unis est très dépendant du choix de son itinéraire, ainsi que du mode de voyage. À San Francisco par exemple, le budget quotidien par personne peut facilement atteindre 80€ par jour et par personne, en raison du prix excessif de l’hébergement. Par contre, on peut voyager très économiquement dans les États plus reculés, spécifiquement dans le Wyoming et le Colorado. Nous concernant, nous avons dépensé (hors vols internationaux) environ 50€ par jour et par personne pour réaliser notre roadtrip de 6 semaines dans l’ouest Américain.

Pensez au Pass “America The Beautiful“, le ticket d’entrée annuel pour tous les occupants d’un même véhicule dans l’ensemble des Parcs Nationaux Américains au prix de 80$. Cela vous évitera ainsi de payer à chaque entrée.

Quelle voiture de location prendre aux États-Unis ?

Pour faire l’itinéraire que nous avons réalisé, nul besoin de louer un 4×4. En effet, les routes sont bonnes quasiment partout aux USA. Ainsi, n’importe quelle voiture devrait faire l’affaire. À la base, nous voulions réaliser l’ensemble de notre itinéraire en van, mais les prix étaient vraiment excessifs pour ce type de véhicule. Afin de faire baisser la note au maximum (et faire plaisir à Monsieur pour la première partie du road trip concernant le modèle de la voiture), voici donc ce que nous avons loué :

  • Dodge Challenger, 10 jours de Las Vegas à San Francisco, 580€ avec Alamo (via Sunnycars)
  • Chevrolet Spark, 31 jours de San Francisco à Las Vegas, 910€ avec Alamo (via Sunnycars)

Sachez que si vous souhaitez effectuer votre roadtrip d’un point A à un point B (pas de boucle), et restituer le véhicule de location dans une autre ville que celle d’origine, cela vous coûtera entre 100 et 400€ supplémentaires. Une astuce pour y échapper? Les one-way fees (frais d’aller simple) sont en général gratuits entre la Californie, l’Utah et le Nevada.

Pour planifier vos road trips (et pas qu’aux États-Unis), n’hésitez pas à consulter mon article : Comment assurer son véhicule de location au meilleur prix

Où dormir lors d’un road trip sur la côte ouest des États-Unis?

Durant ce roadtrip, nous avons à peu près tout expérimenté en terme d’hébergements, afin de varier les plaisirs et de nous en sortir financièrement.

  • Nous avons réservé beaucoup de logements sur Airbnb, et avons ainsi fait de très belles rencontres !
  • Nous avons également pris beaucoup de motel aux USA via le site booking (ces petits hôtels sommaires proposent souvent des prix défiant toute concurrence!)
  • Enfin, nous avons aussi acheté l’équivalent d’une “tente 2 secondes(réservée en avance sur internet chez Walmart depuis la France, car la marque Quechua n’existe pas ici). En effet, nous avons fait le (très bon) choix de faire du camping dans la quasi-totalité des parcs nationaux traversés pour une expérience au plus près de la nature. Nous n’étions certes pas bien équipés, mais on a quand même beaucoup aimé ! À la fin de notre roadtrip, nous avons revendu l’ensemble du matériel investi sur Craiglist (l’équivalent de Le Bon Coin) pour minimiser les pertes financières. Bon à savoir, il faut parfois réserver son emplacement de camping près de 6 mois à l’avance dans certains parcs nationaux (c’est le cas par exemple à Yosemite ou à Yellowstone…)
Voiture au top, hébergement sommaire… cherchez l’erreur !

Où manger pendant votre road trip ?

En ce qui concerne la nourriture, Walmart a été notre meilleur ami. On y trouve de tout, et partout ! Le midi, nous nous faisions des sandwichs ou des wraps, et le soir, nous cuisinions. Lorsque nous étions en Airbnb, c’était assez facile puisque nous avions toujours une cuisine à disposition. En camping, c’était grillades au BBQ tous les soirs. Lors de nos nuits en motel, nous nous arrangions pour manger des plats au micro-onde(ça fait rêver, hein?). Par ailleurs, nous nous sommes autorisés un peu de junk food avec 2/3 arrêts par semaine dans les fast-foods de type Taco Bell, Wendy’s, Denny’s... Dans tous les cas, sachez que personne ne garde un souvenir impérissable de la nourriture aux États-Unis. That’s it !

Quand partir en voyage dans l’Ouest Américain ? 

L’idéal pour visiter lacote ouest des États-Unis est de s’y rendre entre les mois de juin et de septembre. Avant et après, certaines parties de parcs nationaux sont fermées. Je pense notamment à la Tioga Road à Yosemite ainsi qu’à certaines routes de Yellowstone. Par ailleurs, le camping risque d’être une affaire relativement compliquée à cause du froid. Pour être précise, ce n’était pas mon premier road trip sur lacote ouest des États-Unis. J’y avais déjà fait un circuit plusieurs années auparavant au mois de juillet et août. Il y avait d’ailleurs beaucoup plus de monde dans mes souvenirs, mais la météo était top. Pour ce second grand road trip, nous y étions au mois de septembre et la température était vraiment très agréables quasiment partout (quoiqu’un peu limite à Yellowstone dû à l’altitude).

Si vous voulez voyager aux USA durant les mois d’hiver, je ne saurais que trop vous recommander de faire la partie sud-est du pays (Floride, Géorgie, Caroline du Sud, etc..). D’ailleurs, n’hésitez pas à lire mon article sur notre road trip dans le sud des États-Unis (à venir prochainement)

Quel itinéraire pour un road trip d’un mois et demi dans l’ouest des États unis? 

Les choses à faire et à voir dans l’ouest américain ne manquent pas !  En fait, on aurait pu encore rester un bon mois de plus tant les parcs nationaux et les activités foisonnent !… Néanmoins, il a fallu faire des choix, car s’il y a bien une chose à retenir lors d’un voyage aux États-Unis, c’est qu’on ne peut évidement pas tout voir d’un coup, même en se concentrant uniquement sur la côte ouest (les distances peuvent être absolument gigantesques!). Aussi, nous avions préparé scrupuleusement notre itinéraire, et nous nous y sommes tenus. Je ne vais pas dire que c’est un sans faute, mais je trouve que nous avons eu raison de procéder de la sorte.

Depuis Las Vegas, voici la boucle que nous avons fait dans l’ouest Americain

Voici donc les différentes étapes, états après états, jours après jour, de notre grand circuit aux États-Unis :

Nevada

Las Vegas

[ 2 nuits ]

Point d’arrivée et de départ de notre itinéraire dans l’ouest américain, Las Vegas fait partie de ces villes mythiques à voir une fois dans sa vie. Située au beau milieu du désert du Nevada, on y va principalement pour jouer au casino, visiter (et dormir) dans des hôtels démesurés et… C’est à peu près tout ! Ne loupez pas les célèbres Caesar Palace, le Venetian et les fontaines du Bellagio ! Si la journée ne présente pas ou peu d’intérêt selon moi, tout s’anime le soir sur le Strip et à Fremont Street : machines à sous et sosies d’Elvis Presley sont au rendez-vous. Quoiqu’il en soit en deux jours, nous avons largement fait le tour de cette ville incontournable qui nous en a mis plein la vue ! 

Le Strip de Las Vegas

Californie

LA VALLÉE DE LA MORT (DEATH VALLEY)

[ 1 nuit ]

Territoire de tous les superlatifs (point le plus bas du monde, zone la plus chaude, etc..) nous avons pris une journée complète (et bien remplie!) pour traverser la Vallée de la Mort (Death valley) depuis Las Vegas. La température sur place m’a littéralement choquée… 52 °c à Badwater Basin, le point le plus bas ! On n’y croise donc personne faire de la randonnée où se promener à plus de 30 mètres de sa voiture… si ce n’est quelques coyotes assoiffés !

Les paysages n’en restent pas moins superbes, de Dante’s View en passant par Zabriskie Point. Sans oublier le coucher du soleil sur Mesquite Sand Dunes, où je vous déconseille fortement de retirer vos chaussures pour marcher sur le sable au risque de vous brûler au 3ᵉ degré ! J’aurais aimé passer la nuit dans l’Oasis de la Death Valley, au célèbre Furnace Creek Ranch. Mais par manque de temps et de budget nous avons dû y renoncer !

Un coyotte dans la Vallée de la Mort

LOS ANGELES

[ 3 nuits ]

De Los Angeles, j’avais entendu tellement de mal… pourtant, on a adoré y passer quelques jours lors de ce roadtrip sur lacote ouest des États-Unis! Si nous avons pu consacrer une journée entière à la mythique visite des Universal Studios Hollywood (que j’ai adoré!) c’est loin d’être la seule attraction de LA.

En effet, on a également découverts Hollywood Boulevard et ses célèbres étoiles au sol (Walk of fame), passé un peu de temps dans la ville voisine de Santa Monica et sur le « Pier 66 », visité les canaux de Venice Beach et ses jolies maisons… Je n’oublie pas non plus le point de vue sur la ville depuis le Griffith observatory et notre passage éclair dans le quartier de Beverly Hills, pour finir non loin du célèbre panneau « Hollywood ». Bref, nous avons aimé les choses à faire à Los Angeles, son climat et sommes repartis ravis de cette ville qui est loin de faire l’unanimité en tant normal auprès des touristes ! 

La plage de Santa Monica

SANTA BARBARA

[ 1 nuit ]

En provenance de Los Angeles, nous avons fait une courte escale sur la plus célèbre des plages de lacote ouest des États-Unis : la plage de Malibu. L’eau était bien plus froide que ce que laisse supposer la série ! On peut y voir les mythiques petites cabanes sur pilotis des sauveteurs en mer, et de très belles maisons qui bordent la plage. Arrivés à Santa Barbara, nous avons visité principalement « Old Mission » construite par les franciscains à la fin du XVIIIᵉ siècle, arpentés le petit centre historique à pied et profité du bord de mer. Pour moi, cette jolie ville ne mérite pas plus d’une petite journée.

Les plages du pacifique proches de Santa Barbara

SAN LUIS OBISPO

[ 1 nuit ]

San Luis Obispo n’a été pour nous qu’un point d’étape. Nous y avons visité la célèbre mission de San Luis Obispo de Tolosa fondée en 1772 par le Père Junipero Serra. Outre cet édifice, la ville est également réputée pour ses bons vins Californiens et pour le joli port de Morro Bay à quelques kilomètres de là.

Le port de Morro Bay

MONTERREY

[ 2 nuits ]

La ville de Monterrey possède un magnifique aquarium et un joli petit port, le “Fisherman’s Wharf“. On y croise des phoques qui se prélassent sur les berges, et on s’arrête volontiers voir la ville voisine de “Carmel by the sea”, une petite station balnéaire bourgeoise pleine de charme de lacote ouest des États-Unis.

Les phoques à proximité de Monterrey

YOSEMITE

[ 2 nuits ]

Le parc national de Yosemite a été pour nous un moment fort de notre roadtrip aux USA. Ça l’était d’autant plus que c’était la toute première fois que nous campions dans un parc national américain. Et franchement, ce serait dommage de se passer d’une expérience aussi dépaysante, au beau milieu de la nature, des cascades et des ours.(aucun d’eux n’est venu nous embêter la nuit, rassurez-vous). Durant 2 jours complets, nous avons arpenté les chemins de Yosemite : à pied en randonnée ou encore en voiture le long de la Tioga Road notamment. Sachez que cette dernière est accessible principalement entre juin et septembre. L’autre partie du temps, elle reste enneigée. Nous avions également à cœur de passer du temps à Yosemite Valley, de profiter du point de vue de Glacier point et surtout de pouvoir nous sentir tous petits devant les Sequoias géants de Mariposa Grove (j’ai adoré !!!).

Le rocher El Capitan

MODESTO

[ 1 nuit ]

Modesto n’était initialement qu’un point d’étape sans intérêt, pour couper la route entre le Parc national de Yosemite et notre arrivée à San Francisco. Finalement, on a passé un super moment dans un Airbnb avec piscine au beau milieu des vignes tenu par une famille adorable ! Arrivés en fin d’après-midi, nous avons repris la route dès le lendemain matin pour continuer notre road trip sur lacote ouest des États-Unis, mais nous étions très heureux de ce petit stop !

Outre les vignobles, les ranchs se succèdent dans la région

SAN FRANCISCO

[ 3 nuits ]

On attendait notre passage dans la mythique ville de San Francisco avec beaucoup d’impatience. On s’était fait une idée tellement incroyable de cet endroit phare de la cote ouest des États-Unis… qu’on en est repartis assez déçus ! (rassurez-vous, je crois qu’on a été les seuls). J’ai trouvé la météo assez catastrophique dans cette partie du pays : du ciel gris, une fine bruine et du brouillard (le fog) en permanence. Et je ne vous parle même pas de la température (12 degrés en plein mois d’août). Mis à part certaines zones touristiques incontournables et plutôt chouettes à voir, je n’ai pas aimé du tout l’âme de la ville. Grise, peuplée de sans abris, sale…

Néanmoins, je retiens de (très) positif l’imposant Golden Gate Bridge, la jolie “Lombard Street” et ses fleurs, le quartier gay de Castro, le Fisherman’s Wharf et sa colonie d’otaries sur le Pier 39. Sans oublier le cable car et les “Painted ladies” (des maisons Victoriennes emblématiques de San Francisco). Mention spéciale également pour la visite à la prison d’Alcatraz (à réserver en avance) et la ville bucolique de Sausalito à quelques encablures de San Francisco.

San Francisco et son légendaire brouillard

RED BLUFF

[ 1 nuit ]

Red Bluff fût un point d’étape sans aucun intérêt, uniquement là pour couper la route. La distance étant en effet un peu longue entre San Francisco et Crater Lake, notre étape suivante dans l‘Oregon. À part un motel en bord de route et un “diner” américain un peu défraîchis, nous n’y avons pas vu grand-chose !

Oregon

CRATER LAKE

[ 1 nuit ]

Crater lake a été mon plus beau souvenir dans l’Oregon (je précise quand même que nous n’avons vu que peu de choses de cet état!). Néanmoins, cet endroit trop méconnu des touristes internationaux mérite à lui seul un sacré détour ! Unique parc national de l’Oregon, Crater lake est issus de l’effondrement d’un volcan, le Mont Mazama. Il en résulte une profondeur de près de 600 mètres ! L’idéal pour visiter Crater Lake est d’emprunter la route circulaire de près de 50 kilomètres qui fait le tour de la caldera, en s’arrêtant aux points de vue les plus beaux. Et il y en a beaucoup ! Sachez également qu’il est possible de se baigner dans les eaux froides de Crater lake au niveau de Cleetwood Cove. On peut également faire une excursion en bateau sur le plan d’eau. Bref, l’endroit était splendide et je ne regrette pas de m’y être arrêtée !

Crater lake National Park

BEND

[ 1 nuit ]

Bend est une agréable petite ville de l’Oregon. Nous y avons fait un stop dans un charmant Airbnb et en avons profité pour fêter l’anniversaire de François. J’ai beaucoup aimé l’âme du lieu : les alentours sont très verts avec de grandes forêts et des rivières, sans oublier Pilot Butte et son super panorama sur toute la ville ! Le vieux centre “Old Bend” est quant à lui super mignon et traversé par la rivière Deschutes. Pour les amateurs de bière : vous serez servis ! Bend compte en effet plus de 20 brasseries artisanales !

JOHN DAY FOSSIL BEDS NATIONAL MONUMENT

[ 1 nuit ]

Après notre stop à Bend, nous avons quitté lacote ouest des États-Unis pour nous aventurer davantage vers le centre du pays. Ce n’est pas tant notre journée passée dans le joli parc de John Day, ses fossiles d’espèces disparues et ses montagnes colorées (painted hills) qui nous ont le plus marqué, mais davantage la nuit que nous y avons passée. Nous avons en effet fait du camping dans le jardin d’un particulier (un des rangers du parc). Très isolé et du fait de la route accidentée pour venir sur sa propriété, ce dernier à l’habitude de se déplacer en avion (bi-place) pour aller faire des courses ou aller voir des amis. Le cadre de vie de cette famille était assez incroyable ! Des fermiers “nouvelles génération” avec qui nous avons beaucoup aimé échanger !

Les painted hills

Idaho

BOISE

[ 2 nuit ]

De la ville de Boise, nous n’attendions rien… pourtant, nous avons passé un super moment dans la capitale de l’Idaho ! Cela tient très certainement au fait que nous avons visité le coin avec un ami français vivant sur place, et qui nous a préparé un programme aux petits oignons : paddle sur un lac, descente d’une rivière en bouée une bière à la main, soirée ambiance cow-boys dans les endroits les plus sympas de la ville avec taureau mécanique en prime… bref, Boise, contre toute attente nous a conquis !

Une foire de vieilles voitures américaines en Idaho

CRATER OF THE MOON

[ 1 nuit ]

Point d’arrêt sympa le long de la route, Crater of the moon n’est pas le lieu le plus beau que nous ayons vu lors de notre road trip aux USA. Ses paysages de lave aussi atypiques que sinistres promettent une balade sympa d’une bonne heure au moins. Et c’est tout !

Crater of the Moon et ses formations de lave

Wyoming

GRAND TETON

[ 2 nuits ]

Le parc national de Grand Teton a été une très belle surprise pour nous. D’ailleurs, c’est même un des parcs que nous avons préférés visiter lors de ce road trip dans l’ouest des États-Unis. Grand Teton représente vraiment l’image que je me faisais des grands parcs nord-américains. Avec ses sommets enneigés, ses prairies, sa faune sauvage incroyable et ses somptueux lacs, Grand Teton est ni plus ni moins que la porte d’entré sud du parc National de Yellowstone qui le jouxte. Outre les randonnées que nous aurions aimé d’avantage faire, vous pourrez y croiser comme nous de nombreux bisons, et peut-être même des loups et des ours si vous avez de la chance.

Un ancien ranch dans le Parc National de Grand Teton

YELLOWSTONE

[ 3 nuits ]

Yellowstone national Park est un endroit mythique aux États-Unis. Situé dans le Wyoming, c’est le plus ancien parc national du monde. À Yellowstone, la nature est surprenante : canyons, lac, forêts, geysers, des sources chaudes : de quoi ravir les amoureux de la nature et de la faune sauvage. Pour faire le tour du parc,3 à 4 jours complets seront nécessaires (à condition de dormir sur place, car les distances sont importantes). Sur les 9000 Km2 de ce supervolcan, nous avons eu la chance de voir des troupeaux de bisons, des ours dans les arbres, et même une meute de loups !

Outre les animaux croisés, j’ai adoré contempler le “Grand Prismatic Spring“, une source d’eau chaude multicolore de plus de 110 mètres de diamètre. La coloration de l’eau de cette dernière résulte de la présence de fer, de soufre, et de micro-organismes divers. Autre élément emblématique du parc, leGeyser « Old Faithful, crachant toutes les heures et demi une colonne d’eau bouillante sur des dizaines de mètres de haut… c’est exaltant à voir !

Une source géothermique de Yellowstone

CODY

[ 1 nuit ]

Située aux abords du parc National de Yellowstone, Cody, capitale mondiale du rodéo est un véritable un repaire de Cow-Boys. Habité jadis par le célèbre William Cody lui-même (alias Buffalo Bill) la ville possède plusieurs ranchs, restaurants et hôtels typiques, ainsi qu’un super musée à ciel ouvert, le “Old Trail Town“. Ville emblématique des rocheuses, elle constitue une très bonne étape après ou avant la visite du parc national de Yellowstone pour se mettre dans l’ambiance de la ruée vers l’ouest!

Old Trail Town, un musée à ciel ouvert

WHEATLAND

[ 1 nuit ]

La petite ville de Wheatland n’a été qu’un point d’étape entre Cody et le Rocky Mountains National Park. Mis à part y faire un stop pour dormir et dîner, je n’ai rien à partager de spécial sur ce lieu de passage.

Colorado

ROCKY MOUNTAINS

[ 1 nuit ]

Globalement, nous avons été assez déçus de ce parc. Assez bêtement, nous avons confondu “Rocky Mountain NP” avec les célèbres “Banff National Park” et “Jasper National Park“, situés, eux aussi, dans la chaine des rocheuses (mais dans la partie canadienne)… Nous n’y avons donc pas vu les sublimes paysages de montagnes se reflétant dans les lacs bleu azur comme nous l’espérions. Nous avons fait quelques jolies balades au bord de lacs (Bear Lake notamment) et découverts des hauts sommets (dont “Longs Peak” qui culmine à plus de 4300 mètres), cependant elles ne nous ont pas tant conquis que cela, nous qui ne sommes pas de surcroit des fans inconditionnel de haute montagne. Néanmoins, le lieu reste très intéressant pour les amateurs de randonnées.

Bear Lake

BOULDER

[ 1 nuit ]

En l’espace d’une journée, nous avons arpentés les rues principales des villes de Denver et de Boulder. Si Denver ressemble a une grande ville américaine “lambda”, Boulder quant à elle nous a fait forte impression ! Outre sa situation géographique propice aux sorties natures pour les citadins qui l’habite, de nombreuses petites boutiques, de burgers bars et de brasseries artisanales fleurissent à Boulder. Nous avons d’ailleurs visité l’une d’elle, et c’est une expérience que je vous recommande vraiment. Bref, Boulder est une ville jeune et super dynamique dans laquelle il doit être super agréable de vivre !

COLORADO SPRINGS

[ 2 nuits ]

Plus que pour la ville en elle-même, c’est aussi et surtout pour la nature environnante que l’on vient à Colorado Springs. Ici, nous avons pris notre temps (pour faire des lessives et nous reposer surtout!), mais avons également fait de belles balades. Nous sommes en effet allés voir de plus près la célèbre montagne “Pic Pikes“, et avons passé un super après-midi dans le parc urbain “Garden of the Gods” avec ses formations rocheuses rougeoyantes. Un stop agréable pour refaire le plein d’énergie dans une ambiance très “ruée vers l’or!”

Garden of the Gods

GREAT SAND DUNES

[ 1 nuit ]

Le paysage du Great Sand Dunes national Park sont superbes ! (à ne pas confondre avec le parc de White Sand Dunes). Nous avons passé une bonne demi-journée à gravir les plus hautes dunes de sable des États-Unis (c’est exténuant !), à regarder les touristes faire du sandboard, et à pic-niquer dans ce paysage digne des dunes du Sahara. C’est un parc relativement peu visité qui nous a pourtant beaucoup plu !

Great Sand Dunes et ses immenses dunes de sable

MESA VERDE

[ 2 nuits ]

On le sait, les USA ne sont pas un pays où l’histoire est très présente du fait de l’âge tout relatif du pays. Néanmoins, dans le parc national de Mesa Verde, on vient principalement pour visiter les ruines très bien conservées de villages troglodytes amérindiens. Débarqués la veille à proximité du site, nous avons réservé une visite guidée pour le lendemain à la découverte de plusieurs villages Pueblo (Anasazi) enregistrés au patrimoine mondial de l’Unesco. Nous avons visité le coin de Chapin Mesa, comprenant les sites Spruce Tree House, Cliff Palace et Balcony House. Mesa Verde est sans conteste un super parc pour tous les fans de culture Amérindienne !

Cliff palace, construit à même la roche

Arizona

MONUMENT VALLEY

[ 1 nuit ]

Monument Valley est sans nul doute un des points d’orgue d’un voyage dans l’ouest des États-Unis pour bien des touristes. Vous aurez forcément déjà aperçu dans de bons vieux westerns les imposants rochers (en forme de mitaine) qui ornent ce site emblématique situé à la frontière entre l’Arizona et l’Utah. Le jour de notre arrivée dans cette réserve détenue par les Indiens Navajos : pas de chance, il pleuvait !… Cela doit arriver environs une fois par an dans ce désert pourtant très sec ou rien ne pousse… De ce fait, nous nous sommes consolés à camper sous l’orage dans le seul camping ayant une vue imprenable sur les Mesas. Le lendemain au lever du soleil, le panorama sur Monument Valley était tout simplement à tomber par terre, et sous un ciel bleu azur qui plus est ! C’était superbe, malgré la foule de touristes sur les lieux !

Monument Valley et ses “mitaines”

GRAND CANYON

[ 1 nuit ]

Quand on regarde les magazines de voyages qui parlent de road trip sur la cote ouest des États-Unis, c’est toujours des photos du Grand Canyon qui reviennent sans cesse. Comme si ce Parc National inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco représentait à lui tout seul le pays ; comme s’il était l’ultime point de chute d’un voyage aux États-Unis… Et bien oui, je le confirme, c’est franchement l’apothéose que de visiter le Grand Canyon et ses quelques 5000km2 de roches… malgré la foule de touristes qui s’agglutine le long des nombreux view points, j’ai particulièrement aimé admirer sa lumière au coucher du soleil et son immensité ! Mon seul regret ? Ne pas avoir pu camper tout en bas, au cœur des gorges ! On nous a dit beaucoup de bien de cette expérience.

Grand Canyon au coucher du soleil

PAGE

[ 2 nuits ]

Il y a tant à faire et à voir dans les alentours de la petite ville de Page en Arizona qu’il serait vraiment dommage de passer à côté. Nous avons commencé par aller faire un tour au célèbre panorama sur Horseshoe Bend : c’est absolument incroyable ! Ce point de vue se situe à proximité de l’impressionnant Glenn Dam, un barrage également à ne pas manquer.

Mention toute particulière pour la journée entière passée en JetSki sur le Lac Powell : c’était magique ! C’est vrai, ce type d’excursion aura eu raison de nos porte-monnaies (près de 220$ la sortie), mais ça en valait vraiment la peine ! Nous avons pique-niqué dans un canyon somptueux, et avons pu accéder (petits filous que nous sommes) à l’Antelope Canyon (gratuitement, en arrivant directement depuis le lac, et non par les terres). Ça nous a permis de profiter d’être complètement seuls dans ces gorges magiques ! Peu importe le choix que vous ferez (lower, upper ou par le lac comme nous) Antelope Canyon reste un immanquable dans la région. Par ailleurs, si le Jetski ne vous branche pas, je vous conseille d’opter quand même pour une croisière pour profiter des paysages incroyables de ce lac artificiel de près de 300 kilomètres de long.

Horseshoe Bend

Utah

BRICE CANYON

[ 1 nuit ]

Brice Canyon est un des parcs mythiques de l’ouest américain. Son paysage de far west nous en a mis plein la vue. Nous avons arpenté le parc à la fois depuis les points de vue en hauteur, mais aussi depuis le bas, en randonnant au cœur des cheminées de roche. Hyper photogénique et également très fréquenté par les touristes, Brice Canyon restera un de mes parcs chouchou aux USA ! En outre le soir venu, nous avons dormi dans un tipi d’indien, c’était super sympa !

Brice Canyon

ZION

[ 1 nuit ]

J’ai l’impression que nous sommes vraiment passés à côté du Parc National de Zion. Arrivés en fin de parcours, nous étions fatigués de notre séjour sur la cote ouest des États-Unis, et n’avons pas considérés ce parc à sa juste valeur. Il y a pourtant de très belles randonnées à offrir à ses visiteurs et une belle faune à observer, mais nous avons fait le choix de l’arpenter en voiture, en faisant quelques arrêts de temps à autre. Nous avons bien évidemment loupé les magnifiques randonnées à faire (certaines sont dangereuses néanmoins) ainsi que les cascades et les piscines naturelles… Rien que pour Zion, nous devront revenir aux États-Unis un jour prochain !

La faune de Zion

LAS VEGAS

[ 1 nuit ]

Nous voilà de retour dans notre ville point de départ de ce road trip : Las Vegas. Nous y avons vendu notre modeste matériel de camping via Craiglist et nous nous sommes reposés. C’est ici que nous avons repris l’avion en direction du Mexique pour de nouvelles aventures autour du monde !

Bilan de cet itinéraire de road trip sur la cote ouest des États-Unis

Difficile de mettre des mots sur un aussi beau périple ! Je pense que la durée était parfaite : nous n’avons pas trop eu l’impression de courir, et nous étions contents de voir ces semaines de voyage intense s’achever (comme je vous le disais plus haut, nous étions fatigués les derniers jours et ne profitions plus beaucoup des paysages à leur juste valeur).

Si la plupart des touristes choisissent de faire la cote ouest des États-Unis en moins de 3 semaines (parfois 2 semaines!), nous avons aimé avoir le double de temps pour parcourir un plus long chemin et voir ainsi plus de choses. Sans cela, nous n’aurions probablement pas vu Yellowstone, Grand Teton ou encore l’Oregon pour ne citer qu’eux. Par ailleurs, visiter l’ouest américain en 2 semaines au pas de course revient à passer une bonne partie de son temps dans la voiture… quel dommage ! Me concernant lors d’un prochain voyage sur la côte Ouest, j’aimerais visiter les parcs nationaux de Arches, Capitol Reef et de Joshua Tree, de découvrir aussi les villes de San Diego et de Portland.

Par ailleurs, je retiens également de ce voyage l’incroyable diversité des paysages, des villes, des ambiances et des gens rencontrés au fil de la route. C’est à mon sens, la plus grande force de ce pays : impossible de s’ennuyer, tout le monde y trouve son compte.

Si vous aussi vous souhaitez réaliser un circuit aux USA dans le même esprit que le nôtre durant vos vacances ou un tour du monde, sachez que ce road trip est adapté à tous types de personnes : que l’on soit voyageur solo, en couple, entre amis ou en famille avec des enfants, il me semble réalisable quelle que soit la configuration et les profils de voyageurs.

Summary
Itinéraire de 6 semaines dans l’Ouest Américain : guide complet
Article Name
Itinéraire de 6 semaines dans l’Ouest Américain : guide complet
Description
Bilan de mon circuit de 6 semaines sur la cote ouest des États-Unis en road trip. Un mois et demi de voyage exceptionnel que je vous raconte dans cet article!
Author
Publisher Name
Voyager Connecté
Publisher Logo

3 commentaires

  1. 1 mois et demi, le rêve !!! Ton voyage avait l’air très très cool en tout cas !
    Merci pour les souvenirs 😉

  2. Moez Ben Salem a dit :

    Très bel itinéraire! Il manquait toutefois un passage par Moab et ses merveilles, à savoir: Arches (fabuleux), Dead Horse Point et l’immense Canyonlands (avec ses 2 parties principales: Island in the Sky et the Needles)

    1. Bonjour Moez,
      Effectivement, j’aurais beaucoup aimé voir Arches également dont on m’a dit beaucoup de bien ! Je ne connais pas Dead Horse Point et Canyonlands en revanche : je fonce voir ça sur internet 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *