Holbox est une île dont nous n’avions pas du tout entendue parler lors de notre premier roadtrip dans le Yucatan en 2016. Puis, on a vu plusieurs reportages et des articles se multiplier sur les blogs à propos de cette destination. Du coup, on s’est dit que cette fois, on ne pouvait tout simplement pas passer à côté ! On a donc décidé de consacrer à ce lieu 4 jours complets et 5 nuits. Dans cet article, on vous présente donc les choses à faire et à voir sur ce petit paradis du Yucatan

À propos d’Holbox

Isla Holbox (prononcé “Hol-Boche”) n’était encore qu’une petite île de pêcheurs dépourvue de touristes il y a une dizaine d’années. Depuis, le coin a bien changé mais reste (selon nous) relativement préservé du tourisme de masse (pas d’immeubles, pas de clubs, etc.) Holbox, c’est une île de sable de 34 kilomètres de long par 1,5 kilomètre de large située dans la péninsule du Yucatan. Elle se situe à 60 kilomètres de Cancun. Les voitures sont interdites sur l’île, on y circule donc à pied ou en voiturette de golf (ça donne beaucoup de charme à l’endroit).


Que peut-on voir, que peut-on faire à Holbox ?


Chiller sur la plage

C’est probablement l’activité numéro 1 sur l’île. La plage est magnifique, le sable blanc et fin, et la température de l’eau… Indécemment chaude ! Du coup, Holbox se prête vraiment à l’activité “transat-baignade-hamac-baignade”. Hamac, car il y en a un peu partout d’installés dans l’eau : c’est top ! Au total, on s’est offert une journée complète de chill et de lecture, nous qui ne sommes pourtant pas très enclins à lézarder au soleil. Pour ça, on a opté pour un beach Club au top à l’hôtel Casa Las Tortugas ! Pourquoi un beach club ? Et bien parce que sur la plage d’Holbox, hormis grâce aux parasols que proposent les hôtels, il n’y a pas d’ombre… Du tout ! Du coup, ça tape ! Si vous déjeunez pour au moins 20$ le midi à cet hôtel, les transats sont offerts pour la journée ! 

Beach club holbox
Le beach club de l’hôtel Casa Las Tortugas
Plage d'Holbox au mexique
Déjeuner les pieds dans le sable

Excursion requins-baleines

C’est certainement l’attraction numéro 2 de l’île. Entre juin et septembre chaque année, les requins-baleines (des poissons pouvant mesurer jusqu’à 15 mètres) viennent se nourrir de plancton au large de l’île d’Holbox. Pour cette excursion, il faudra consacrer la journée presque entière (6h00-15:00), et s’affranchir de la coquette somme de 120 dollars par personne environ. Il est important aussi que la météo soit au beau fixe, sans quoi les bateaux ne partent pas (ne prévoyez donc pas votre sortie le dernier jour de votre présence sur l’île, sans quoi si cela arrivait, vous n’auriez pas de seconde chance !)

Les points négatifs de l’excursion

La sortie requins-baleines, on en n’avait pas entendu que du bien avant de la faire. Et on comprend plutôt bien pourquoi. Déjà, le prix est assez prohibitif. Ensuite, il faut parfois naviguer plus de 2h30 aller (donc 5 heures au total) sur un véritable tape-cul pour se rendre sur le lieu où elles se trouvent. Ensuite, arrivés sur place, il y a des centaines de bateaux (ce n’est pas une blague !) qui transportent d’autres touristes comme vous venus faire l’excursion. Ces derniers arrivent parfois depuis Isla Mujeres ou Cozumel. Puis, vous aurez le droit à uniquement deux sessions de nage aux côtés des requins-baleines, durant respectivement 1 minute ou 2 chacune. 

excursion requins-baleines
Le requin-baleine se nourrit de plancton à la surface de l’eau

Les points positifs de l’excursion

Cependant, nous ne regrettons absolument pas d’avoir signé pour cette excursion. Déjà, un requin-baleine c’est vraiment très impressionnant, et on était super contents d’avoir la chance de nager à leurs côtés, même que quelques minutes. Et puis, il faut savoir qu’on est vite essoufflé tant l’animal nage vite ! Ensuite, on les voit super bien depuis le bateau car l‘eau est très claire ! En plus de cela, 3 autres arrêts s’ajoutent à la balade : 2 pour faire du snorkeling et un autre pour le déjeuner (un excellent ceviche préparé sur le bateau). Pour ce dernier, on nous dépose sur une jolie île où se trouvent des flamants roses. Bref, on était heureux de notre journée quand même ! Une question quand même en suspens : on ne sait pas dans quelle mesure on “dérange” les requins-baleines en nageant à leurs côtés ?

Marcher sur un banc de sable et voir des flamants roses

Remontez la plage plein Est en direction de Punta Mosquito. Au niveau de l’hôtel Palapas Del Sol, il existe un banc de sable sur lequel il est possible de marcher sur plusieurs centaines de mètres. La plupart des touristes rebroussent ensuite chemin, mais si l’on pousse un peu plus loin (c’est ce que l’on a fait), on arrive sur une plage sur laquelle des flamants roses viennent se nourrir. Il est interdit de s’en approcher mais c’est déjà top de pouvoir les observer de loin dans leur milieu naturel

banc de sable holbox
Banc de sable à l’est de l’île
flamands roses
Les pélicans et les flamants roses d’Holbox

Aller à Punta Coco, le coin préservé de l’île

Punta Coco se trouve à la pointe ouest de l’île. Depuis le petit centre il est possible d’y aller à pied par la plage en 30 minutes environ. Ne faites pas comme nous : prenez de la crème solaire et de l’eau… On conseille d’y aller à marée basse, sans quoi on doit parfois se mettre à la mer jusqu’au haut des cuisses à quelques endroits (honnêtement, c’est loin d’être dérangeant vu la température de l’eau). À Punta Coco, il n’y a que très peu de monde et de jolis hamacs pour se poser dans l’eau. Le lieu invite vraiment à la détente ! Comme on avait super soif, on a trouvé un Holoboxeno qui nous a vendu une noix de coco bien fraîche

hamacs Holbox plage
Les célèbres hamacs dans l’eau d’Holbox
Punta Coco
Il n’y a pas foule…

La bioluminescence

Pour nous, la bioluminescence à Holbox n’était pas notre toute première expérience en la matière (nous avions déjà connu ce phénomène en Floride à Cocoa Beach). Cela dit, on a trouvé ça (de nouveau) vraiment magique ! Ce qu’on vous conseille, c’est de demander dans le centre-ville d’Holbox dès qu’il fait bien nuit à une voiturette de golf de vous emmener voir cette bioluminescence. Dans les faits, il y en a partout sur l’île, mais la pollution lumineuse vous empêche de la voir. Du coup, les chauffeurs emmènent les touristes non loin de Punta Coco car c’est nuit noire là-bas (on déconseille d’ailleurs d’y aller à pied).

Une fois sur place, jetez-vous à la mer (ou au bord si vous avez peur) et agitez l’eau. Elle deviendra bleue par grâce au plancton qui l’habite. C’est vraiment très beau ! Là-bas, vous pourrez rester tout le temps que vous voudrez (nous étions seuls nous, c’était top) mais bien vite, vous vous ferez dévorer par les moustiques et les sandflies. Pensez à prendre du répulsif et de quoi vous couvrir immédiatement en sortant de l’eau (30 secondes, c’est déjà trop tard !) Dans tous les cas, vous serez j’en suis sûre, ravi de cette expérience

Profiter du street art

Holbox est aussi une île réputée pour son street art. Nous avons consacré une matinée entière à arpenter ses petites rues de sable à la recherche des plus belles œuvres. Et il y a vraiment matière à voir de belles choses ! 

street art holbox
La façade d’un restaurant
street art holbox
Holbox regorge d’œuvres de ce genre

 

street art holbox
Probablement le graph’ le plus célèbre d’Holbox

Regarder le coucher du soleil

Pas sûr que ce soit une activité à part entière, mais à Holbox, les gens prennent vraiment le temps d’observer le coucher du soleil. Comme il se couche en face de la plage sur la mer, on a plusieurs fois pris un petit cocktail les pieds dans le sable pour l’admirer ; et franchement, c’était loin d’être désagréable (parce qu’une fois encore, nous avions le répulsif anti-moustiques ! ^^)

Coucher de soleil Holbox
Le temps s’arrête sur Holbox…

D’autres activités ?

Côté restos et bars, il n’existe pas beaucoup de petites adresse vraiment sympas ! Cela ne vaut pas l’offre de Tulum, mais vous seriez surpris par la qualité de certaines tables. Se faire masser sur la plage peut aussi se révéler être une bonne option (que nous n’avons pas essayé !) et il y a aussi 2 ou 3 petites boutiques pour ramener quelques petits souvenirs.

centre holbox
La rue principale de l’île

 

Infos pratiques

 

Quand partir ?

Idéalement, entre octobre et mai pendant la saison sèche. Cependant, il est tout à fait possible d’y aller entre juin et septembre, au risque de prendre quelques petites averses.

Où dormir ?

Nous avons testé l’hôtel “El pueblito” que nous avons trouvé vraiment super ! Certes ce n’est pas donné-donné, mais les chambres sont spacieuses et l’architecture “imitation nature” hyper chouette ! 

Comment s’y rendre ?

Depuis la gare de bus ADO de Cancun, il y a très souvent des départs pour le village de Chiquila. Il faut compter entre 2h30 et 3 heures de route. Là, vous prendrez un bateau qui vous emmènera à Holbox en moins de 30 minutes.

Que faire à Holbox pendant 4 jours?

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles peuvent aussi vous intéresser :