THAILANDE

Itinéraire détaillé d’une semaine dans le nord de la Thailande

Le temple blanc de Chiang Rai en Thailande

De la Thaïlande, on ne connaissait jusque-là que les belles plages du sud du pays… Durant notre séjour d’îles en îles, on a beaucoup entendu dire que l’ancien royaume de Siam possédait un tout autre visage dans le nord. On a donc décidé de vérifier par nous-même en réalisant un itinéraire de 8 jours à la découverte des contrées verdoyantes du nord de la Thaïlande. Le nord de la Thailande est en effet un lieu parfait pour découvrir les montagnes, les plantations de thé, les minorités ethniques et pour profiter des randonnées dans la jungle.

Visiter le nord ou le sud de la Thaïlande ?

Pour avoir un bon aperçu du pays, il faut indéniablement avoir vu le sud ET le nord de la Thaïlande. Le sud va être parfait pour les amateurs de balnéaires, d’îles paradisiaques et de plages de sable blanc. Le nord de la Thailande quant à lui est propice aux treks dans la jungle luxuriante, aux minorités ethniques ainsi qu’aux visites de temples par exemple.

Personnellement, ma préférence va pour le sud du pays, que j’ai trouvé plus grandiose. Le nord de la Thaïlande a cependant l’immense avantage d’être moins touristique (et moins cher pour un voyage) que le sud. Si vous avez du temps sur place (3 semaines ou un mois) : faites les deux, c’est l’idéal !

À quelle période faire un voyage dans le nord de la Thailande ?

De mai à octobre, c’est la mousson (saison des pluies), et cela peut vite être pénible de faire des activités sous des pluies diluviennes. En revanche les mois de novembre à mars sont à privilégier, car ils tombent pendant la saison sèche. Sachez que dans tous les cas, ce qui est bien avec la Thaïlande, c’est qu’il y fait chaud toute l’année !

Combien de temps pour visiter le nord de la Thaïlande ?

Une semaine ou 8 jours dans le nord de la Thaïlande me semble être le minimum pour profiter de la région. Si vous souhaitez faire un trek dans la jungle, j’aurais tendance à vous dire de rester plus de temps.

Que faire dans le nord de la Thailande ? Notre itinéraire d’une semaine

3 jours à Chiang Mai

La capitale de la province du nord est Chiang Mai. Fondée au 13ᵉ siècle, la ville de Chiang Mai témoigne d’un riche héritage des cultures Lanna, Siam et Birmane. C’est la raison pour laquelle son patrimoine est si présent, surtout dans l’enceinte du cœur historique. Mais Chiang Mai, ce n’est pas qu’une cité d’histoire ; c’est aussi une ville jeune et dynamique (franchement bo-bo) résolument tournée vers le tourisme. Il y fait bon parcourir les marchés nocturnes et les cafés qui fleurissent un peu partout dans la ville. Chiang Mai est également parfaite pour établir un camp de base pour rayonner dans la région et vivre de belles excursions !

Si vous souhaitez y jeter un œil, j’ai rédigé un article complet sur les choses à faire à Chiang Mai pour un bon aperçu de la ville durant quelques jours.

Wat Chiang Man​
Wat Chiang Man​
Chiang Mai Night Bazaar​
Le Chiang Mai Night Bazaar​

Faire du Bambou Raft sur la rivière à Chiang Dao

Après notre petite escapade à Chiang Mai, nous avons pris place à bord d’un bambou raft pour une descente mythique de la rivière jouxtant le lieu. On a franchement adoré ! Les paysages traversés sont très beaux ! Je sais qu’il est possible de réaliser cette expérience un peu partout dans le nord de la Thaïlande, pas besoin d’être à Chiang Dao donc.

Bamboo raft nord thailande
Descente de la rivière en Bamboo Raft

Visiter un jardin de papillons et d’orchidées

Dans l’après-midi suivant la descente en bambou raft, nous avons fait une longue halte dans un magnifique jardin de papillons. Il faut savoir que dans le nord de la Thaïlande, il y a beaucoup de jardin de ce type. Des dizaines d’espèces se côtoient dans les pépinières d’orchidées, et c’est génial à photographier !

Immersion d’une journée chez le peuple Lahu

Nous avons découvert à bord d’un pick-up les environs de Fang : cap sur un village habité par la minorité Lahu. Ces derniers vivent au sommet d’une montagne, dans un cadre absolument idyllique, mais très éloigné de tout. Leurs maisons sur pilotis sont modestes, et possèdent le strict minimum : l’eau courante et l’électricité (et c’est déjà pas mal en comparaison avec d’autres peuples). Ici il n’y a ni lit, ni table, ni canapé. De simples nattes végétales séchées remplacent ces éléments de mobilier. Mais curieusement, la TV quant à elle trône au milieu de la pièce principale. Le décalage est surprenant, comme toujours en Asie du sud-est.

Enfants de la minorité Lahu dans le nord de la thailande
Des enfants Lahu

Le déjeuner traditionnel que les Lahu nous ont préparé est vraiment délicieux. Tout est cuit lentement au feu de bois, dans des feuilles de bananes et des récipients en bambous. Peu après le déjeuner, notre guide nous a même initié à la cueillette des feuilles de thé et à la préparation de ce dernier : c’est tout un art ici !

Déjeuner dans une maison Lahu dans le nord de la thailande
Déjeuner traditionnel Lahu
Plantation de thé nord Thailande
Initiation à la cueillette du thé

Le temple Wat Tha Ton

Nous avons également visité le temple Wat Tha Ton. Ce dernier possède un style… un peu kitsch ! Les Thaïlandais raffolent de ce genre de déco. Personnellement, je n’ai pas vraiment aimé la visite de ce temple que je n’ai pas trouvé très beau…

Visiter une exploitation d’oranges : la Thanatorn Orange Farm

Bien qu’assez touristique, on s’est laissé embarquer par la visite d’une ferme d’orange. La visite dure une bonne heure et on grimpe à bord d’un petit train pour découvrir un peu mieux l’exploitation. Tout le long de notre parcours, on a pu se réfléchir un peu avec un délicieux jus d’orange frais maison !

Faire de la pirogue sur la rivière Sok

Nous avons pris place à bord d’une embarcation traditionnelle pour descendre la rivière Sok et observer le paysage environnant. C’est tellement plus reposant que la voiture. Notre destination finale ? Un village de minorités.

Balade sur la rivière Sok
Balade sur la rivière Sok

Visiter un village de minorités ethniques

L’expérience est intéressante, bien que pas forcément très authentique. Le village que nous avons visité est “peuplé” de minorités Karen, Akha et Palong…. Sans oublier les impressionnantes femmes girafes ! Les couleurs, les maquillages et les costumes sont vraiment magnifiques, même si on émet quelques réserves sur l’authenticité des lieux, peut être uniquement construit pour les touristes… Quoiqu’il en soit, ces femmes nous font essayer les imposants colliers qu’elles portent, allant de 3 à 6 kilos !  Bonjour les cervicales ! 

Minorités ethniques du nord de la Thailande
Village de minorités
Femme girafe de la minorité Karen
Une femme-girafe
Itinéraire du Nord de la Thailande
Un maquillage d’exception et des couleurs chatoyantes

Visiter une plantation de thé : la plantation de Doi Maesalong

Nous nous arrêtons sur la route pour faire l’expérience de notre meilleur goûter depuis que nous sommes en Asie ! En effet, notre passage à la plantation de Doi Maesalong nous a permit de profiter des excellents gâteaux à base de thé vert proposés par la maison… mais cela ne serait rien sans une boisson théinée face aux plantations. Le rêve !

Plantation de thé dans le nord de la Thailande
Goûter à la plantation Choui Fong tea

Le triangle d’or

Point d’orgue d’un séjour dans le nord de la Thaïlande, le célèbre Triangle d’Or, haut lieu de transit de l’opium jadis mérite à lui seul un détour. Point de rencontre entre trois pays, le Laos, la Thaïlande et le Myanmar, cette région du monde est tristement connue pour ses histoires de trafic de drogue. Ici, vous devez impérativement vous rendre voir le célèbre point de vue sur le Mekong, bordé par les 3 pays. Cet endroit fait partie des incontournables à faire lors d’un voyage dans le nord de la Thaïlande.

Le triangle d'or dans le nord de la Thailande
La carte du Triangle d’Or
Le triangle d'or dans le nord de la Thailande
Point de vue sur le Triangle d’Or

Le musée de l’opium de Chiang Sean

Nous avons vivement souhaité découvrir le musée de l’opium de Chiang Sean. Notre surprise n’a pas été moindre, puisqu’on s’attendait à un tout petit musée un peu défraichi et sans grands moyens. Raté ! C’est un grand, beau et tout récent musée qui nous ouvre ses portes. Il propose aussi aux visiteurs une scénographie ultra chiadée ! Ce musée est donc selon moi un incontournable du Triangle d’or. Il permet surtout de mieux comprendre l’immense impact qu’a eu (et continue d’avoir) l’opium sur la région et sur le Monde.

Le poste frontière de Mae Sai

Comme nous étions simplement curieux, nous nous sommes rendus au poste frontière de Mae Sai (juste pour voir). Si en revanche vous souhaitez vous rendre par voie terrestre au Myanmar, c’est probablement ici que votre road trip dans le nord de la Thaïlande prendra fin.

Le palais de la princess de Doi Tung

Notre visite de la villa royale de la princesse mère de Thaïlande nous beaucoup intéressé ! Situé dans la province de Doi Tung, on a longuement déambulé dans les jardins et dans la résidence. Cette personne était adulée par son peuple en raison de son profond dévouement envers son pays tout au long de sa (tumultueuse) vie.

La cascade de Khun Korn

Nous avons également fait une petite halte à la cascade de Khun Korn. Après une très courte marche de 10 minutes dans la forêt tropicale, on débouche sur une des plus hautes cascades de Thaïlande, de près de 70 mètres de hauteur. Malheureusement, l’eau était un peu trop fraîche pour qu’on réussisse à s’y baigner, frileux que nous sommes ! (on a dû s’habituer à l’eau chaude des plages du sud finalement…)

Chiang Rai

Nous avons passé 2 jours à Chiang Rai. Nous souhaitions impérativement voir le célèbre Le Temple blanc (White temple). Ce dernier nous a ébloui par sa blancheur et par ses délicats ornements. En effet, des milliers de petits miroirs le font scintiller à la lumière du soleil. Plus qu’un lieu religieux, c’est une véritable œuvre d’art !

Bien que la ville de Chiang Rai ne soit pas à la hauteur de ce que propose Chiang Mai, il y a également des marchés de nuit très sympas à faire.

Le temple blanc de Chiang Rai en Thailande
Le temple blanc de Chiang Rai : une véritable œuvre d’art
Le temple blanc de Chiang Rai en Thailande
Un décor d’exception pour ce temple
Le temple blanc de Chiang Rai en Thailande
Cherchez l’erreur…

Bilan de ce roadtrip dans le nord de la Thailande

Voilà, vous avez désormais une liste des choses des quelques incontournables à faire durant une semaine dans le nord de la Thaïlande. À rajouter aussi, la petite ville de Pai, avec son ambiance très jeune et backpackers dont on nous a vanté les paysages et sa célèbre grotte! Choisir c’est renoncer, et nous n’avons pas pu tout faire en si peu de temps sur place.

Si vous souhaitez aller davantage hors des sentiers battus, j’ai entendu dire que la ville de Lampang et ses influences Birmanes était chouette également. Le parc national de Doi Inthanon promet également de superbes treks dans la forêt tropicale et les rizières.

L’itinéraire que je vous aie présenté m’a semblé être parfait pour une première approche du nord de la Thaïlande. J’ai également trouvé que visiter la région avec un guide Thaïlandais, c’est toujours plus simple pour communiquer avec les populations locales et apprendre plein de choses sur les coutumes et mœurs du pays.

Comment aller dans le nord de la Thailande ?

Nous concernant, on a pris un vol de Phuket à Chiang Mai avec AirAsia à un prix défiant toute concurrence (une trentaine d’euros). Beaucoup de gens rencontrés sur place ont voyagé en train de nuit depuis Bangkok, une solution plutôt confortable à moindre coût paraît-il (et surtout plus écolo que la nôtre…)

Découvrir le nord de la Thailande avec une agence

Pour cet itinéraire d’une semaine dans le nord de la Thaïlande, j’ai fait confiance à Routes de Thailande, une structure francophone faisant partie d’un groupement d’agences que nous avions déjà expérimentées au Vietnam et au Cambodge avec une entière satisfaction à chaque fois.

Itinéraire du nord de la Thailande
Summary
Itinéraire détaillé d'une semaine dans le nord de la Thailande
Article Name
Itinéraire détaillé d'une semaine dans le nord de la Thailande
Description
Retrouvez dans cet article l'Itinéraire de notre découverte du nord de la Thailande en une semaine, de Chiang Mai à Chiang Rai.
Author
Publisher Name
Voyager Connecté
Publisher Logo

3 commentaires

  1. […] royaume de Siam, et surtout le célèbre Triangle d’Or. Pour commencer notre roadtrip dans le nord de la Thaïlande, nous avons donc commencé par poser nos valises quelques jours dans la ville de Chiang Mai, […]

  2. Bonsoir
    Quand je lis votre article j’ai l’impression de revivre mes deux voyage en Thailande et le circuit qu’on a fait avec une amie qui est guide à Chiang Mai
    Votre parcourt est comme le notre mais je pense que c’est normal en tout cas ça me manque et j’espère qu’on va pouvoir y retourner dans 3 ans car bien sur la Thailande fait partie de notre projet de tour du monde en 3 ans. Je vais rajouter les coordonnées de l’agence Route de Thailande dans mon article que j’ai remis à jour cette semaine sur le même sujet https://globetrottersretraites.com/pourquoi-faire-un-circuit-au-nord-de-la-thailande-avec-un-guide

    1. Bonjour Régis,
      Un tour du monde en 3 ans ? Vous êtes de véritables aventuriers, bravo ! E
      n espérant que la situation sanitaire vous permette de repartir très bientôt en Thailande alors 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.