Pour une première entrée en la matière dans les Cyclades (et même en Grèce pour l’un de nous), nous avons choisi de partir à la découverte de l’île de Mykonos. Ce n’était pas nécessairement notre premier choix, mais cette dernière étant desservie par un vol direct depuis Paris, cela nous a grandement aidé à nous décider ! Comme nous ne souhaitions pas courir et nous poser un peu, nous avons délibérément choisi de rester 4 jours complets sur cette île de la mer Égée. On vous rassure, en 2 jours complets vous aurez déjà fait le tour si vous voulez aller vite. Dans cet article, on vous dresse donc le bilan de notre petit séjour à Mykonos.

Que faire à Mykonos ?

1. Chora (Mykonos Town)

S’il y a bien une chose à faire à Mykonos, c’est celle-ci. Les petites ruelles blanches, les boutiques, la balade le long du vieux port et les magasins de souvenirs plus ou moins authentiques…. nous avons beaucoup aimé y flâner quelques heures par-ci par là ! Le soir, le cœur de la ville s’anime et les touristes sont sur leur 31 ! Ambiance guindée garantie ahaha ! à ne pas manquer par ailleurs, un petit tour près de l’église byzantine Paraportiani recouverte entièrement de chaux. Elle nous a rappelée un peu les stupas du Sri Lanka !


Le vieux port de Mykonos

2. Le quartier d’Alekfandra

Le quartier d’Alekfandra est également incontournable pour quiconque foule le sol de Mykonos. Appelé aussi “la petite Venise“, il était autrefois le quartier idéal pour laver son linge au bord de l’eau. Les constructions cubiques blanches bleues surplombent le front de mer pour un apéro avec vue imprenable sur la mer Égée ! Parfois même, les vagues viennent lécher les pieds des touristes qui viennent prendre un café en terrasse.


Le quartier d’Alekfandra

3. La colline des moulins de Kato Myli

Surnommée “l’île du vent“, Mykonos est célèbre pour ses moulins. Pour apprécier les plus beaux spécimens de l’île, rendez-vous à l’extrémité de Mykonos Town (Chora), et plus précisément sur la colline de Kato Myli. Construits il y a presque 2 siècles, ils étaient autrefois utilisés pour moudre le grain. Aujourd’hui, ils ne sont plus en état de fonctionnement mais restent les dignes représentant du patrimoine historique de l’île.

La colline des moulins de Kato Myli

4. Le phare d’Armenistis

Pour nous, c’est de loin une des plus belles vues qu’on peut avoir à Mykonos. Pour vous rendre à ce phare datant de 1891 depuis la ville, il vous faudra une voiture ou un deux roues et rouler en direction nord-ouest. Attention : ça grimpe sévère ! Une fois au sommet, la vue est dingue lorsqu’elle est dégagée ! On aperçoit même l’île voisine de Tinos et ses reliefs escarpés. Un conseil : allez-y pour le coucher du soleil pour des couleurs sublimes !


Le phare d’Armenistis

5. Un coucher de soleil depuis le Moulin de Boni

Il existe plein de jolis spots de coucher de soleil sur l’île de Mykonos, mais en cherchant un peu sur internet, celui-ci était plutôt plébiscité par les touristes. Et effectivement, c’est vraiment sympa, le cadre est très chouette : la ville de Chora, la mer Égée, le moulin en premier plan… bref, on valide la scène qui est hyper photogénique ! Pour le trouver, rendez-vous au pied du 180º Sunset Bar.

Le moulin de Boni

6. De la plongée sous-marine

Afin d’entretenir notre PADI Adanced obtenu quelques mois plus tôt en Guadeloupe, nous avons décidé de tester notre toute première plongée dans la mer méditerranée. Pour cela, nous sommes passés par le Club Go Drive Center tenu par Kostas sur la plage de Lia. Bien que franchement chères, ces deux plongées ce sont passées dans de bonnes conditions (excellent matériel et bon encadrement). Nous avons exploré deux sites :

  • Anna II Wreck : un cargo de 62 mètres de long échoué en 1995
  • Agia Anna Wall : un site permettant de voir des restes de poteries grecques (des amphores notamment)

7. Le tour de l’île en voiture

L’île de Mykonos est bien plus grande que ce que nous nous étions imaginés ! Aussi, on vous conseille de louer une voiture et d’en faire le tour le temps d’une journée. Pas besoin d’un 4×4, mais n’hésitez pas à prendre une voiture que vous pourrez… maltraiter un peu quoi!… Pour ce qui est des deux roues ou des quads, oubliez selon nous ! On en parle dans cet article si vous voulez y jeter un coup d’œil. 

Au détour d’un chemin en parcourant l’île

8. Profiter des plages

Nous ne sommes pas des grands fans de plage, mais de temps à autre pourquoi pas. À Mykonos, nous avons particulièrement apprécié la beauté de deux plages : Elia beach (la plus belle mais trop “organisée” pour nous) et Lia Beach (un peu moins guindée). Sur ces deux plages l’eau est claire et propice à la baignade. Évitez franchement Paradise Beach archi blindée de transats et n’hésitez pas à vous aventurer sur de plus petites criques qui peuvent valoir le coup. 


Elia Beach et son sable fin

9. Le village d’Ano Mera

Nous avons beaucoup aimé arpenter les rues d’Ano Mera dans la mesure où notre hébergement se trouvait dans ce village. Bon soyons honnêtes, il n’y a pas 1000 choses à voir. Néanmoins, ce village bien plus authentique que Mykonos Town abrite un joli monastère à visiter, et de fabuleux petits restaurants Grecs sur la place centrale. À bon entendeur!…


Le monastère d’Ano Mera

BONUS

10. L’île de Delos

Lorsque l’on parle de notre séjour en Grèce, on évoque les deux îles que nous y avons découvertes : Mykonos et Santorin. Mais techniquement, ce n’est pas tout à fait juste puisque nous avons fait excursion à la demi-journée depuis Mykonos sur une toute petite île inhabitée : il s’agit de l’île de Delos. Cette dernière se visite en quelques heures, et c’est uniquement pour ses vestiges archéologiques qu’on s’y rend. En effet, Delos était jadis le centre des Cyclades, et bons nombres de temples y on été érigés.

Pour s’y rendre, il faut prendre un bateau depuis le vieux port de Mykonos. Une sortie culturelle que nous avons beaucoup aimé lors de notre séjour en Grèce !


Arpenter les ruines de Delos sous la chaleur

Mykonos, les détails pratiques

Pour en savoir plus sur les détails pratiques pour visiter Mykonos (où dormir, comment se déplacer, etc.), vous pouvez consulter notre article juste ici.

 

Infos pratiques

 

Quand partir ?

Entre avril et septembre, c’est l’idéal niveau température extérieure ! Il y a beaucoup de vent sur Mykonos, aussi il ne fait jamais complètement chaud. Pour la foule (en temps normal)évitez juillet et août si vous le pouvez. Pour ce qui est de la température de l’eau, elle peut apparemment être froide avant juin!

Comment s’y rendre ?

Il existe un vol direct depuis Paris-Mykonos avec Transavia et EasyJet. Ces vols peuvent parfois coûter seulement 60 euros l’aller simple ! Sinon, vous pouvez arriver en bateau depuis d’autres îles (Naxos, Santorin, etc) ou bien directement depuis le continent et Athènes.

COVID-19 à Mykonos

Août 2020 : Outre le port du masque obligatoire dans les lieux clos, des tests aléatoires peuvent être effectués à l’arrivée des passagers à l’aéroport (en réalité, une seule personne pour tout notre avion). Également à l’embarquement dans les ferrys, on vous prendra votre température. Enfin, de nombreux restaurants et boutiques proposent du gel hydroalcoolique à l’entrée. Un schéma relativement similaire à celui de la France donc.

5 Comments

    1. Ah 5 fois Pauline, tu fais fort 😮
      En même temps, il y a tellement à voir et à découvrir que je pense qu’une vie entière de vacances en Grèce ne serait pas suffisante pour tout voir 😉

    1. Merci pour l’article et heureuse d’apprendre qu’il donne envie de découvrir le coin ! 🙂 En tout cas, je te recommande chaudement les Cyclades, ça m’a vraiment beaucoup plus 😮

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles peuvent aussi vous intéresser :