Excursion en 4x4 dans le salar d'Uyuni

Durant notre tour du monde, nous avons parcouru la Bolivie du nord au sud. Après l’Isla del Sol, La Paz, Sucre et Potosi, on ne pouvait pas passer à côté d’une des découvertes phares de la région, sur les hauts plateaux de l’Altiplano : une excursion en 4×4 dans le Salar d’Uyuni. On avait entendu énormément de bien de cet endroit, et il s’est avéré encore bien plus incroyable que ce que nous nous étions imaginés. Arrivés fraichement dans la ville d’Uyuni la veille et après une nuit en hôtel de sel, on a donc prit place à bord d’un bolide tout terrain avec un chauffeur-guide et deux de nos amis.

Le Salar d’Uyuni ? Kesako ? Plantons le décors…

Il y a plus de 15 000 ans, cette région du monde accueillait un immense lac. Suite à son évaporation engendrant sa totale disparition s’est formée une épaisse couche de sel. À ce jour, on appelle cet endroit le Salar d’Uyuni. C’est donc à présent le plus grand désert de sel du monde. Par ailleurs, il offre des paysages époustouflants : îles aux cactus géants, points de vue sans perspective, sol craquelé par la sécheresse et par le sel… Bref, ce fut probablement le point d’orgue de notre tour du monde !

Premier stop : Le cimetière des trains

C’est donc sous un ciel imperturbablement bleu que nous prenons la route tôt le matin pour le cimetière de trains de Colchani. Là, posées sur une étendue des plus sèches, trônent de vieilles locomotives abandonnées au début du siècle par les Anglais. On ne réfléchit pas trop, et on saute ni une ni deux sur ces engins rouillés en se prenant pour des acteurs de Mad Max. Avouez que les photos font leur petit effet !

Cimetière des trains dans le Salar d'Uyuni en Bolivie
Mad Max, le remake
Locomotive du cimetière des trains de colchani
Une ancienne locomotive
Cimetière des trains dans le Salar d'Uyuni en Bolivie
Où se cache t-il ?

 

Arrivée dans le Salar et ses paysages est incroyables !

Après ce premier arrêt pour le moins original, on prend la route direction le grand Salar d’Uyuni. À ce moment précis, on a tellement hâte de le voir de nos propres yeux ! Depuis le temps qu’on en entend parler de ce Salar… Et effectivement, les paysages sont dingues, on en prend plein les mirettes !! En chemin, on s’arrête dans une zone où jonchent sur le sol des monticules de sel. Quelques locaux y travaillent et notre guide en profite pour nous fournir 2-3 explications sur le processus de récolte. Quelques kilomètres plus loin, on prend la pose devant une statue du Dakar. Et oui, si vous ne le saviez pas le Salar d’Uyuni est un véritable terrain de jeu pour les pilotes chevronnés qui viennent du bout du monde tâter le terrain avec leurs bolides.  

Excursion en 4x4 dans le salar d'Uyuni
Voici l’un de nos véhicule, un 4×4 en pleine forme !
Drapeaux du Dakar dans le Salar d'Uyuni en Bolivie
Le drapeau breton trône bien là, fièrement !

Monument du Dakar dans le Salar d'Uyuni en Bolivie
Le Dakar, au beau milieu du Salar

L’Isla Incahuasi, une île aux cactus géants au beau milieu du Salar

On ne se lasse pas des paysages grandioses qui défilent sous notre nez. Des centaines de kilomètres de sel à perte de vue… C’est tout simplement ahurissant ! Le sol est tellement aveuglant qu’on se croirait sans problème à la montagne. Du coup, les lunettes de soleil deviennent donc indispensables (pensez-y !). C’est avec beaucoup de stupéfaction qu’on découvre l’Isla Incahuasi, une « île » posée au beau milieu du désert de sel. Parsemé de cactus géants mesurant près de 2 mètres, le lieu est vraiment insolite ! On aperçoit çà et là quelques viscaches (entre le lapin et le chinchilla) qui font les curieux. C’est donc là qu’on décide de pique-niquer le midi. D’ailleurs, on peut difficilement parler d’un pique-nique… au vu des plats proposés par notre chauffeur Bernardo, ce repas a plutôt des airs de festin !

Isla Incahuasi dans le salar d'Uyuni
L’incroyable Isla Incahuasi
L'île aux cactus dans le Salar d'Uyuni en Bolivie
Des milliers de cactus géants se dressent sur l’île
Isla Incahuasi dans le salar d'Uyuni
Un paysage exceptionnel

 

Les classiques photos de touristes… mais qu’on adore quand même !

La fin de l’après-midi est consacrée aux « classiques » photos dépourvues de perspectives que permet le Salar. Comme tous ceux ayant visité le coin avant nous, on se prête au jeu et on commence à prendre la pose : le résultat est quand même sympa… Et là, pas de Photoshop ! 

Photo sans perspective dans le Salar d'Uyuni
L’illusion est (presque) parfaite

Le Salar d’Uyuni : une excursion exceptionnelle

Cette journée absolument hors norme se conclut d’une très belle façon puisque nous passons la nuit dans la « Cabana de Sal ». Cette auberge, située à San Juan, est construite elle aussi entièrement en sel. Dehors, une petite tempête se prépare, mais ici on se détend dans la salle commune autour d’un dîner typique bolivien. Seul bémol : le plat manquait un peu de sel… 😉

La cabana de Sal à San Juan dans le salar d'Uyuni
L’intérieur de la Cabana De Sal

 

Infos pratiques

 

Quand partir en excursion dans le Salar d’Uyuni ?

Et bien, tout dépend de ce que vous recherchez ! Soit vous optez pour la saison des pluies de décembre à mars afin d’admirer le désert de sel façon miroir. En effet, une fine couche d’eau stagne au sol, ce qui réfléchis le ciel et donne un paysage surréaliste. Cependant si vous choisissez cette option, vous ne pourrez pas suivre un tour “classique” (il faudra notamment faire une croix sur l’Isla Incahuasi, inaccessible à cette période de l’année). Vous pouvez aussi choisir comme nous la saison sèche qui s’étend de mars à octobre. Elle permet de profiter au maximum de la blancheur du sol et de son aspect craquelé. Dans tous les cas, croyez-nous sur parole : votre excursion dans le Salar d’Uyuni sera dans tous les cas mémorable, peu importe la saison ! 

Avec quelle agence ?

Logo agence Terra Bolivia

Terra Andina Bolivia fait partie du réseau d’agences Terra Group, spécialisé en Amérique centrale et du sud. Les prestations sont très qualitatives et se font complètement sur mesure. De plus, on a aimé leur sérieux, leur ponctualité, et les nombreuses surprises que Bernardo notre chauffeur nous a réservées durant notre séjour. On recommande donc les yeux fermés cette agence située à La Paz. Et un conseil, ne vous “tassez” pas à 7 dans un 4×4 dans le but de faire baisser l’addition au maximum : les journées de route sont longues et les chemins tortueux : sachez que le désert s’apprécie encore plus en tout petit comité. À bon entendeur… 😉

Qui dit Salar d’Uyuni… dit aussi sud Lipez !

Il aurait été dommage de s’arrêter en si bon chemin et de faire demi-tour : le sud Lipez n’est qu’à quelques kilomètres ! C’est la raison pour laquelle nous avons poursuivi notre route les deux jours suivants à la découverte des grands espaces du sud Lipez. Pour en savoir plus, c’est ici. Bonne lecture ! 

 

Bolivie : excursion dans le Salar d'Uyuni

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles peuvent aussi vous intéresser :